Mutinerie de Phaseera

Peu après la Bataille d'Hsskhor, la Marche Obscure reçut l'ordre de se rendre sur la planète Phaseera afin de détruire un avant poste de la République Galactique pour permettre aux Légions de la Sith de lancer une attaque sur le camp de base principal.

Quelques mois après l'Assaut sur Kashyyyk et la Bataille de Hsskhor, la Marche Obscure, l'une des nombreuses unités des Légions de la Sith au service de la Confrérie des Ténèbres du Seigneur Sith Kaan, reçut l'ordre de se rendre sur la planète Phaseera. A première vue la mission des soldats était simple. Ils devaient détruire le plus rapidement possible un avant poste de la République Galactique sans attirer l'attention afin que le reste de l'armée puisse lancer une attaque surprise dévastatrice sur le camp de base principal. Ainsi, ils reçurent des émetteurs à interférence, du matériel de brouillage à longue portée qu'ils utiliseraient contre leurs adversaires pour les empêcher de transmettre tout signal d'invasion. Cependant, la position ennemie visée délivrait son rapport chaque jour à l'aube et si les troupes attaquaient trop tôt, les forces républicaines présentes risqueraient de s'inquiéter et de comprendre très rapidement que quelque chose n'allait pas en ne recevant pas ledit message habituel. Il était donc primordial de frapper au bon moment. Une opération minutieuse réalisable si les actions étaient parfaitement coordonnées par les différents généraux sur le terrain.

Après une longue attente, le Lieutenant Ulabore réunit ses hommes devant sa tente pour les informer que l'attaque aurait lieu en plein jour. Et plus précisément dans l'heure. Le Sergent Dessel, un ancien mineur d'Apatros, osa le contredire en prétextant qu'une offensive à la tombée de la nuit serait beaucoup plus judicieuse. Surtout que la cible avait en sa possession, selon les éclaireurs, trois vaisseaux de combat légers à répulsion dotés de canons laser. Ils devaient impérativement attendre que ces derniers soient au sol. Bien évidemment, des murmures et des protestations commencèrent à s'élever dans les rangs.

Conscient du sentiment de colère général, l'Officier Sith refusa d'entendre raison et de contacter le quartier général pour confirmation. Cependant, il avait parfaitement conscience que la directive était une erreur stratégique qui causerait assurément des pertes énormes, mais il était trop effrayé pour aller à l'encontre d'une décision prise par les Seigneurs Noirs. Sans se laisser décontenancer, il ajouta que l'armée principale commencerait à se déplacer au crépuscule pour traverser la vallée pendant la nuit et enfin gagner la capitale de la planète à l'aube. Toutefois, elle lèverait seulement le camp après la réussite de la mission confiée à la Marche Obscure. D'où la raison d'agir dans les plus brefs délais. Face à cette catastrophe imminente, le Sergent laissa affluer sa colère et assena un violent coup de poing à Ulabore puis il désigna deux nouvelles recrues pour le surveiller et surtout pour l'empêcher d'approcher du poste de communication. A la tombée de la nuit, les soldats acceptèrent de suivre Dessel malgré son acte de mutinerie évident. Au moment venu, l'unité se prépara à passer à l'action. Le poste avancé à atteindre était situé dans une zone découverte entourée par des spots lumineux au somment d'un plateau. Malheureusement, bien que les engins de combat soient maintenus à terre, des artilleurs étaient postées aux commandes des canons de tourelle. A la faveur de l'obscurité, l'effectif se divisa en quatre groupes afin d'encercler les lieux avec les brouilleurs.

Dessel saisit le Fusil Sniper TC-17 de la tireuse délite Lucia et grâce à un usage inconscient de la Force, il neutralisa les sentinelles sans le moindre problème à une vitesse ahurissante et cela malgré l'explosion d'une bombe aveuglante. La Marche Obscure profita de la diversion inespérée pour lancer l'assaut. Le Sergent dégaina ensuite son Pistolet Blaster ISG-21D et rejoignit ses camarades. Trois heures plus tard, la bataille était terminée. Ils sécurisèrent les environs et les Légions de la Sith étaient désormais libres de progresser en toute sécurité vers la capitale. De retour au campement, Ulabore gifla et cracha sur les bottes de son subalterne avant d'ordonner son arrestation sous le regard impuissant des vétérans. Des gardes escortèrent sans ménagement le mutin et le jetèrent brutalement dans une fosse. Alors que le Sergent remettait ses dernières actions en cause, une silhouette encapuchonnée fit son apparition. Le Maître Sith Kopecz, un Twi'lek, fit remonter le prisonnier et le mena à son vaisseau personnel avant d'entrer les coordonnées de Korriban dans l'Ordinateur de navigation. Alors que la Marche Obscure venait de perdre l'un de ses meilleurs officiers, la Confrérie des Ténèbres venait de gagner le futur Seigneur Noir des Sith Darth Bane.