Jaim Helaw

Amiral de la Marine Impériale, Jaim Helaw était le mentor de l'Amiral Conan Antonio Motti.

Ancien du Département Judiciaire, Jaim Helaw était l'un des hommes les plus décorés de la Marine Impériale. Il avait participé, au cours de la Guerre des Clones, à plus d'une trentaine de combats, qu'il avait tous remportés. Lorsque l'Empire Galactique succéda à la République Galactique, il fut nommé Amiral et placé au commandement du Star Destroyer Imperial I Undauntable. L'Amiral Helaw était aussi le mentor de Conan Antonio Motti, l'un des officiers les plus en vue de l'Empire: ce dernier avait servi sous ses ordres alors qu'il était capitaine de l'Ion Storm et lui son premier lieutenant. Motti éprouvait un intérêt particulier pour la politique, qui pouvait satisfaire ses ambitions, mais Helaw n'avait aucun goût pour la politique. Il avait appris à Motti à devenir un excellent Amiral, et servait maintenant à la tête d'un destroyer. La récompense ultime.

Lorsqu'il apprit que l'Amiral Motti servait sous les ordres du Grand Moff Wilhuff Tarkin, placé à la tête du projet de l'Etoile Noire I, il décida de lui rendre visite. Les retrouvailles furent chaleureuses, mais Helaw fit part de son inquiétude quant au projet d'une superarme impériale. Il lui raconta pour ce faire l'histoire d'un de ses subalternes, le Lieutenant Kan Pojo, et la façon dont il était mort, tué par des pirates. Motti, n'en croyant pas ses oreilles, s'exclama:

-- Une station spatiale de combat de plusieurs milliards de crédits n'est pas exactement un blaster qui s'enraye, Amiral.
-- Plus l'arme est complexe, plus elle pose de problèmes. Kan Pojo était le meilleur tireur que je n'ai jamais vu, et pourtant il a été égorgé avec un couteau primitif.
-- Je n'ai pas à me soucier de pirates avec des couteaux, Jaim.
-- Tu devrais, fiston. Tu devrais t'inquiéter de tout.
__Dialogue entre Conan Antonio Motti et son mentor Jaim Helaw

Peu après cette entrevue, Motti quitta le destroyer. Mais à peine fut-il à deux cents kilomètres que celui-ci explosa, tuant l'Amiral Helaw et tout son équipage. Inquiet, Motti alla voir immédiatement Tarkin, qui était à ce moment-là en compagnie de l'Amiral Daala. Il lui raconta l'histoire. Si Tarkin éprouvait une sympathie pour Motti et sa peine, il le renvoya dans ses quartiers. Daala se proposa d'enquêter mais Tarkin la retint: un nouveau sabotage aux abords du chantier amènerait forcément de nouveau le Seigneur Noir de la Sith, Darth Vader, sur le chantier, et Tarkin s'y refusait. Il préféra faire passer cela comme un accident que comme un sabotage.

La Marine était sa famille.
__Conan Antonio Motti