Esprits des Gardiens

Les Esprits des Gardiens étaient les âmes des protecteurs de la Vallée des Seigneurs Noirs. Afficher le sommaire

Ces pauvres fous sont sans doute venus ici pour piller les temples. Mais qu'est-ce qui les a tués ? Et qu'est-ce qui -- ou qui est-ce qui -- les fait revivre ?
Clairement, les Esprits des Gardiens de ce monde sont incapables de faire la différence entre un ami et un ennemi !
_Exar Kun en arrivant sur Korriban

I - Des Croyances Spirituelles et Religieuses

L'Empire des Seigneurs Noirs, qui s'était élevé puis effondré bien des siècles avant que Palpatine ne fondât son Empire Galactique, avait mis en place un système féodal inique entièrement centré autour de puissants Seigneurs Sith. Sur Korriban, leur capitale religieuse, ces derniers se faisaient tous enterrer à leur mort... mais pas seuls : esclaves, courtisans et prêtres Kissai étaient enfermés avec eux dans leur tombeau, afin de les honorer. Ce fut ce qui aboutit à la naissance d'Esprits Sith particuliers, de rang inférieur mais non moins redoutables : les Esprits des Gardiens.

En effet, les âmes de ces malheureux emprisonnés dans ces sépultures avaient tôt fait de se transformer en des Esprits du Côté Obscur. Emplies de haine et succombant à la folie, elles protégeaient dans un sens l'intégrité du Fantôme de Force de leur maître défunt, celui-là même qui était la cause de leur odieuse situation. Il faut dire aussi qu'elles étaient des milliers !
Puisqu'ils étaient condamnés à ne jamais trouver le repos au sein du Chaos, les Esprits des Gardiens choisissaient de recourir au Transfert de Vie pour échapper à leur existence spectrale et maudite. Ils étaient bien incapables de prendre le contrôle d'un être vivant toutefois ; aussi se rabattaient-ils sur les cadavres de pilleurs de tombes et de pirates de l'espace qui avaient - bien malgré eux - fini leurs jours sur Korriban. Aux yeux des gens, ils n'étaient finalement que des morts-vivants, de véritables squelettes en mouvement.
Complètement déséquilibrés, ils se conduisaient comme de véritables bêtes à l'intérieur de leurs hôtes à la chair nécrosée. Ils attaquaient impitoyablement tout et n'importe quoi jusqu'à ce que s'ensuivît la destruction totale et irrémédiable de leur enveloppe physique. Lors, ils en recherchaient une autre, et reprenaient ensuite le cours de leur macabre existence. Qu'importe ce que leur passé avait pu être, ils n'étaient plus que de vulgaires zombies décérébrés, appelant par là leur éradication radicale de la Galaxie...

Ce serait pourtant une erreur que de sous-estimer ces abominations ! En effet, et ce n'est pas négligeable, ni le froid, ni la maladie, ni même le vide de l'espace ne pouvaient affecter les Esprit des Gardiens. Hélas, cela ne suffisait pas à les rendre de nouveau conscients pour autant car, simples exécutants, ils n'avaient pour unique vocation que celle d'obéir au dernier ordre qu'on leur avait donné : celui de protéger la nécropole de leurs maîtres.
Une arme primitive était deux fois moins efficace que d'habitude face à l'un de ces Esprits Sith réincarnés ; mais cela n'est guère étonnant quand on sait que leur nature particulière faisait que leurs hôtes étaient extrêmement difficiles à blesser. Et quand bien même l'une de ces créatures spectrales perdait son réceptacle de chair au combat, elle pouvait facilement en trouver un autre en remplacement. C'était là leur point faible ceci dit : les Esprits des Gardiens, s'ils n'arrivaient pas à se ré-approprier un corps pour continuer la lutte, se dissipaient pour de bon, détruits à tout jamais - du moins semblerait-il...

II - Une Tentative de Rationalisation Scientifique

On soutint qu'en dépit des racontars affabulés par plusieurs cultures primitives, les Esprits des Gardiens n'étaient rien d'autres que des parasites, capables d'user dans une certaine propension de Télékinésie. Chacun de ces organismes ne pouvait habiter qu'un unique corps à la fois ; on eût dit à cause de leur influence macabre que le cadavre que l'un d'entre eux habitait revenait à la vie, dans toute la gloire de sa putréfaction. A l'occasion, néanmoins, un Esprit des Gardiens était en mesure de « réanimer » d'autres dépouilles situées aux alentours ; mais les zombies qu'il plaçait ainsi sous son contrôle étaient bien moins performants que ne l'était l'enveloppe charnelle qu'il s'était choisi pour hôte ; la créature parasitique ne recourait en fait à cette tactique de groupe que pour mieux tuer ses proies.
Les Esprits des Gardiens avaient nécessairement besoin d'un corps à parasiter s'ils escomptaient survivre. Leur réceptacle de chair détruit, ils devaient impérativement en rejoindre un autre situé à proximité ; autrement ils mouraient bien vite, car ils étaient alors privés d'habitat et n'étaient pas capables de vivre à l'air libre très longtemps.

Sous l'Empire Galactique, Valin Draco, de l'Inquisitorius, conseillé par l'Holocron de Darth Revan, lâcha dans les ruines de l'Académie Jedi d'Almas deux de ces créatures du Côté Obscur. Celles-ci eurent alors tôt fait de s'approprier les morts qu'elles découvrirent sur place...
On distinguait deux groupes d'Esprits des Gardiens : le premier était constitué de corps de sauveteurs, qu'on appelait les Stalfonauts ; le second, lui, comprenait des cadavres de chasseurs de primes, et était dirigé par la dépouille parasitée du Kel Dor Jacen Yar. Les deux partis s'étaient violemment affrontés au point d'en devenir l'un et l'autre méconnaissables.

Immunisés contre le poison, la maladie, la peur ainsi que les radiations, il convient de noter que, fort heureusement, les Esprits des Gardiens attaquaient généralement désarmés, même s'il arrivait hélas que de temps à autre ils se servissent de Pistolets Blasters. Toutefois, ces parasites ( en tout cas sur Almas...) compensaient cette faiblesse par un atout considérable : ils étaient sensibles à la Force ! Il s'ensuivait naturellement qu'ils n'hésitaient pas à recourir à la Poigne, aux Eclairs de Force, ainsi qu'à plusieurs autres pouvoirs octroyés par ce champ d'énergie mystique, le tout dans le but de plus aisément vaincre leurs adversaires... Ça ne les empêchait pas; malgré tout, d'être particulièrement lents.
Le seul moyen de se débarrasser d'Esprits du Gardiens un peu trop obstinés était d'anéantir au maximum toutes les dépouilles situées dans les parages afin qu'ils ne puissent pas s'en servir. Les créatures, vaincues, se rassemblaient alors en un nuage parasitique avant de disparaître en agonisant...

Articles en rapport

Force
Force
Cultures
Darth
Darth
Cultures
Korriban
Korriban
Planètes