Casiss

Né sous la République Galactique, Casiss était le chef d'une petite communauté de Felucia. Au cours de la Guerre des Clones, les fermiers furent notamment menacés par le gang de pirates d'Hondo Ohnaka.

Né sous la République Galactique, Casiss était le chef d'une communauté basée sur Felucia qui cultivait une plante très recherchée dans la Galaxie nommée Nysillin. Ainsi, la vente annuelle des végétaux permettait notamment d'acheter du matériel supplémentaire, de la nourriture et du carburant. Malheureusement pour eux, les agriculteurs furent confrontés au cours de la sanglante Guerre des Clones à un véritable problème lorsque le célèbre gang de pirates d'Hondo Ohnaka débarqua sur place pour réclamer une partie de la prochaine récolte à venir. Le refus de coopérer engendrerait la destruction pure et simple de l'exploitation. Sachant qu'il n'avait pas les moyens de repousser les criminels avec ses semblables placés sous sa responsabilité, le fermier jugea de ce fait préférable d'engager quatre redoutables Chasseurs de Primes, en l'occurrence Rumi Paramita, Embo, Seripas et Sugi, afin d'assurer leur protection. Payer des mercenaires restait la seule alternative pour ne pas perdre davantage d'argent. En dépit de la présence du quatuor, il restait très inquiet. Par chance, les cultivateurs assistèrent à l'arrivée inattendue dans le village du Maître Obi-Wan Kenobi, du Chevalier Anakin Skywalker et de la jeune Padawan Ahsoka Tano. Les Jedi s'étaient écrasés suite à un affrontement en orbite contre des Chasseurs Droïdes de la Confédération des Systèmes Indépendants.

Casiss demande à Sugi de baisser son arme. Casiss demande à Sugi de baisser son arme. Réjoui, le petit non-humain demanda aux professionnels chargés de les protéger de baisser leurs armes. A la nuit tombée, il exposa la situation actuelle préoccupante à ses invités. Après avoir écouté attentivement ses explications, Anakin finit par en conclure que la meilleure solution serait d'apprendre aux natifs apeurés à se défendre. La réunion fut interrompue par les Weequays qui vinrent leur présenter un ultimatum. Le lendemain matin, les habitants furent divisés en deux groupes et commencèrent un entraînement accéléré avec des lance-pierres et des outils de travail pointus utilisés normalement dans les champs. Lorsque les Swoops des troupes ennemies passèrent finalement à l'attaque, les différents pièges installés furent un véritable succès.

Apparemment trop vieux pour combattre, Casiss resta en retrait pendant toute la durée de l'affrontement. Toutefois, grâce à une parfaite cohésion des forces disponibles, les assaillants se virent dans l'obligation de battre en retraite à bord d'une Frégate Armée Corona. Peu après la victoire, le chef remercia avec sincérité les gardiens de la paix et les hors-la-loi. Il prit soin d'ajouter que son peuple n'aurait désormais plus jamais peur. On ignore encore à ce jour ce qu'il advint des villageois quand les Séparatistes vinrent prendre possession de la planète quelques mois plus tard.

Articles en rapport

Weequay
Weequay
Espèces