Star Destroyer Interdictor

Destroyer stellaire de la Marine Impériale possédant des capacités d'interdiction de vol en hyperespace.

Appareil à ne pas confondre avec le Croiseur Interdictor Immobilizer-418, le Star Destroyer de classe Interdictor est un appareil d'interdiction construit sur la coque du Star Destroyer Imperial I. En fait, le Star Destroyer Interdictor fut conçu pour faire face aux lacunes du vaisseau de Sienar Fleet Systems, à commencer par la faiblesse de son armement qui rendait nécessaire à ses coté la présence d'une escorte pour le protéger et attaquer les vaisseaux tirés de l'Hyperespace par ses soins : ainsi, le Star Destroyer Interdictor disposait, en outre de quatre projecteurs de puits de gravité, de la moitié de l'armement initialement présent sur le Styar Destroyer Imperial I, à savoir trente turbolasers, trente canons à ions et deux projecteurs de rayons tracteurs, ce qui lui permettait de participer activement au combat.

Outre la présence des quatre bulbes abritant les projecteurs de puis de gravité, le Star Destroyer Interdictor se distinguait de l'Imperial I par la présence d'une passerelle de commandement secondaire située entre les dômes, qui abritait probablement les contrôles des puits de gravité. Peu courant à l'époque de la Bataille d'Endor, ces vaisseaux furent déployés en assez grand nombre dans les premières années de la Nouvelle République : ainsi, Ysanne Isard envoya le Binder sur Ciutric afin de capturer Sate Pestage en l'an 4, tandis que le Dominator commandé par Loka Hask était présent en orbite de Mrlsst pendant "the Phantom Affair" quelques mois après Endor. Enfin, plusieurs de ces appareils furent déployés par le Grand Amiral Thrawn lors de la Première Bataille de Bilbringi.

Articles en rapport