Sicko

Sicko était un pilote clone affilié au Groupe de Protection de la Flotte Républicaine.

Né sous le matricule CT-1127/549, Sicko fut entraîné, avec ses frères d'armes, au complexe de Tipoca City sur Kamino. Ses nombreuses aptitudes lui permirent de se faire remarquer et de suivre le programme des Pilotes Clones. Il fut notamment formé à prendre les commandes d'un Vaisseau d'Interdiction de Circulation (VIC) du Groupe de Protection de la Flotte Républicaine. Environ 367 jours après la Bataille de Geonosis, Sicko fut chargé de transporter la célèbre Escouade Omega en bordure d'intersection de la route hyperspatiale Corello-Perlemienne pour arraisonner un bâtiment ennemi et capturer l'équipage pour un interrogatoire sur Coruscant. Pour l'occasion, il se dota d'un appareil légèrement modifié. De l'extérieur une personne lambda apercevait une simple navette publique décrépie qui ne comportait aucun logo militaire. Cependant, le VIC, immatriculé Z590/1, possédait une plate-forme d'assaut particulièrement efficace pour aborder n'importer quel navire de la Confédération des Systèmes Indépendants. Selon les renseignements du Commando de Reconnaissance Avancée de classe Null Ordo, les terroristes à appréhender était à bord d'un Transporteur Gizer L-6. Ce dernier naviguait avec deux autres vaisseaux officiels. Une excellente couverture puisque cette région était peuplée de pirates.

Lorsque le Gizer L-6 réintégra l'espace normal, Sicko enclencha la manœuvre habituelle d'abordage, malheureusement il s'aperçut rapidement qu'il s'agissait d'un simple transport commercial, et il s'éloigna rapidement. Cependant, au même moment un second vaisseau semblable au premier fit son apparition. Le clone commença une nouvelle manœuvre d'approche il fut repéré et constata qu'il s'agissait à nouveau d'une navette républicaine. Les cinq clones comprirent alors que les renseignements d'Ordo étaient erronés. Sicko essuya un tir de missile et entra en collision avec sa cible avant qu'elle ne disparaisse à nouveau en hyperespace. Quelques minutes plus tard, le L-6 des terroristes fit enfin son apparition. Les Séparatistes repérèrent immédiatement le VIC et le Pilote Clone ouvrit le feu. Toutefois, ses talents permirent à Niner, Fi, Atin et Darman de s'infiltrer à bord du vaisseau ennemi. Il ne lui restait plus qu'à attendre le retour de ses frères avec les prisonniers pour retourner sur Coruscant.

Malheureusement, le premier Gizer L-6 du convoi était encore dans les parages et il identifia le Vaisseau d'Interdiction de Circulation comme un appareil pirate et il fit feu. Sicko, qui était encore fixé à la coque de sa cible, trouva la mort dans une impressionnante explosion. Après ce triste événement, l'Officier de Commandement du Groupe de Protection de la Flotte reçut la transmission suivante du Croiseur Acclamator Majestic pour expliquer les raisons de l'accident :

Nous avons le regret de vous informer que nous avons identifié l'épave d'un VIC Z590/1 ainsi que le cadavre du pilote CT-1127/549. Les officiers en charge du Contrôle de la Circulation Perlemienne rapportent que le Nova Crystal, un cargo civil de la République, a affirmé avoir ouvert le feu sur un vaisseau décrit comme « pirate » attaquant son convoi pour le déloger de la coque. En raison des restrictions de sécurité, nous ne pouvons informer le CCP que cette opération a causé la mort d'un pilote des forces spéciales en service actif. Par conséquent, nous considérons ce skipper du Nova Crystal comme un véritable héros.

Par la suite, les membres de l'Escouade Omega gardèrent à l'esprit le sacrifice de Sicko et ils décidèrent de lui rendre le plus souvent possible hommage pour honorer sa mémoire.

Articles en rapport

Coruscant
Coruscant
Planètes
Kamino
Kamino
Planètes
Ordo
Ordo
Personnages
Vaisseau
Vaisseau
Vaisseaux
Sicko
Sicko
Personnages