Phindian

Les Phindians furent l'espèce originaire de Phindar dans la Bordure Extérieure Afficher le sommaire

Les Phindians furent les membres de l'espèce très avancée originaire de Phindar dans la Bordure Extérieure.

Apparence et Mode de Vie

Mesurant en moyenne un mètre soixante-dix - même si certains individus dépassaient les deux mètres - les Phindians étaient des humanoïdes fins à l'air lugubre. Leur peau était généralement sombre, parfois clairsemée de tâches blanches et leurs yeux jaunes ou dorés étaient bien souvent entourés de cercles blancs. Leur principale particularité était la longueur de leurs membres supérieurs, pendant bien en dessous de leurs genoux.

Les Phindians pouvaient témoigner d'une affection hors du commun pour leur famille et leurs amis. Les étrangers, au contraire, les trouvaient plutôt distants et froids. Même s'ils étaient très intelligents, perspicaces et astucieux, ils pouvaient également se montrer acariâtres et sarcastiques. Certains les jugeaient même mélancoliques et défaitistes, ce qui rendait les échanges avec eux difficiles, voire désagréables. Les Phindians aimaient bricoler des appareils technologiques, préférant même la compagnie d'ordinateurs ou de droïdes plutôt que celle d’êtres vivants. Aux yeux des autres citoyens de la Galaxie, ils avaient toujours étés considérés comme une espèce particulièrement avancée, capable de créer une vaste gamme d'appareils technologiques, certains pouvant même effacer des souvenirs. Ils parlaient tout aussi bien le Phindian que le Basic. Leur langue natale consistait en une série de sons sifflants et de séries de voyelles.

Avant les années sombres de l'Empire Galactique, la société Phindian était dirigée par une organisation criminelle se faisant appeler le Syndicat. Gardant le contrôle sur la distribution de la nourriture et des autres provisions vitales, les dirigeants du Syndicat tenaient la population par la gorge. Tous ceux qui osaient s'opposer aux criminels se voyaient capturés. Leur mémoire était ensuite effacée et ils étaient envoyés en exil loin de Phindar. Ce fut l'aide de l'Ordre Jedi qui permit aux Phindians d'obtenir leur liberté. Qui-Gon Jinn et son tout nouveau Padawan Obi-Wan Kenobi prirent part au soulèvement populaire et permirent aux autochtones de se débarrasser du Syndicat. S'installa ensuite une démocratie, évidemment renversée par l'Empire Galactique après la Proclamation de l’Ordre Nouveau. La loi impériale fut ensuite la norme - les Stormtroopers renversant les éventuels soulèvements - jusqu'à la Bataille d'Endor. Il ne fallut pas longtemps après la chute de Palpatine pour que les Phindians demandent à rejoindre la Nouvelle République.

Les Phindians dans l'Histoire Galactique

Compte tenu de l'omniprésence du Syndicat dans leur histoire moderne, peu de Phindians avaient su se faire connaître hors de leurs frontières avant leur libération. Les premiers individus connus furent donc les libérateurs les plus influents comme Phindar, Kaadi, Terra Derida, Paxxi Derida et Guerra Derida. Pendant la Guerre des Clones, deux Phindians se firent connaître. Premièrement, Osi Sobeck, le gardien de la Citadelle, travaillait pour la CSI et le Comte Dooku. Dans le même laps de temps, Moralo Eval inventa La Boîte, une station d'entraînement avancée construite sur Serenno pour tester les meilleurs chasseurs de primes de la Galaxie. Plus tard, lors des jours sombres de la Purge Jedi, Janks fit partie de l'équipage du Uhumele.

Articles en rapport

Galaxie
Galaxie
Cultures
Phindian
Phindian
Espèces
Serenno
Serenno
Planètes