Navik le Rouge

Navik le Rouge fut le leader de la planète Rodia sous l'Empire Galactique.

Un impitoyable seigneur de clan, Navik le Rouge, utilisa les jeux de gladiateurs pour faire la guerre aux autres chefs de clans.
__La mère de Greedo le Jeune, Neela, à propos de Navik

Chef du clan Chattza, Navik avait en tête de devenir l'unique chef de la planète Rodia, soumise depuis le début de son histoire aux multiples guerres de clans. Utilisant comme prétexte les habituels jeux de gladiateurs entre clans, il proclama la guerre aux autres chefs et décida que lui seul serait à même de diriger la planète comme un véritable chef charismatique. Le principal clan qui s'opposa à lui fut le clan Tetsu, et son chef, Greedo le Vieux. Avec ses alliés, Navik lança une gigantesque contre-offensive et submergea l'armée Tetsu, dont l'essentiel des mâles fut exterminé. Les femmes et les enfants Tetsu furent traqués dans les villes du clan et exécutés. Navik acquit alors son titre de Navik "le Rouge", en l'honneur de ses crimes de guerre. Lorsque plus personne ne s'opposa à lui, il se fit sacrer Grand Protecteur des Rodiens et transféra la capitale d'Equator City, ville acquise aux Tetsus, pour Iskaayuma, la principale ville des Chattzas. Le nouveau leader planétaire, pour se maintenir au pouvoir, passa de multiples marchés avec la principale organisation criminelle de la galaxie, le Soleil Noir, qui demanda aussi à assurer la protection d'anciens Tetsus, comme Avaro Sookcool, en échange d'un accord passé avec son Vigo, Clezo.

Sous l'Empire Galactique, Navik le Rouge passa un accord secret avec l'Alliance Rebelle afin de soutenir l'effort de guerre. Lorsque l'Alliance remporta la victoire, Navik décida de ne pas rejoindre la Nouvelle République puisque cette dernière l'accusait de crimes de guerre à l'encontre des autres clans de sa planète. Rodia, néanmoins, n'échappa pas au mouvement démocratique qui s'emparait de la galaxie et, avec l'aide de Borsk Fey'lya, sénateur de l'Espace Bothan et Chef d'Etat de la Nouvelle République en l'an 25 après la Bataille de Yavin, il fut nommé sénateur de Rodia et du secteur Doldur. Les accusations de crimes de guerre passèrent à la trappe et le Bothan se fit du Rodien un allié de poids, notamment au cours de la guerre contre les Yuuzhan Vong. Il est possible que Navik le Rouge périt avec son armée en combattant les envahisseurs extragalactiques lorsque ces derniers envahirent sa planète.