Mission sur Bimmiel

La Mission sur Bimmiel conduisit Corran Horn et Ganner Rhysode sur ce monde reculé pour y retrouver une équipe de xénoarchéologues dont la base était à proximité d'un campement Yuuzhan Vong.

Une mission peu engageante

Luke Skywalker, en tant que dirigeant du Nouvel Ordre Jedi, avait décidé d'envoyer Corran Horn sur Bimmiel, une planète de la Bordure Extérieure, afin d'y retrouver une équipe de xénoarchéologues disparus. Ganner Rhysode fut choisi pour l'accompagner et le seconder, ce qui lui déplaisait fort en tant que partisan de Kyp Durron et du Parti Radical Jedi. Malgré sa réticence, Ganner dut se résoudre à obéir et le tandem partit pour leur destination à bord du cargo Badinage.

Avant d'atterrir sur ce monde poussiéreux et peu hospitalier, les deux Jedi découvrirent que le satellite de communication gravitant autour de Bimmiel avait été endommagé, coupant ainsi les scientifiques du reste de la galaxie. Les mauvaises surprises se poursuivirent après leur arrivée au sol : la progression était rendue particulièrement difficile par l'épaisse couche de sable recouvrant le sol. De plus, le duo fut rapidement poursuivi et attaqué par des prédateurs locaux, les rats des sables. Toutefois, grâce à la Force et à son Sabrelaser, Corran réussit à se défaire de deux de ses agresseurs et put poursuivre sa route avec Ganner tandis que les créatures dévoraient les cadavres de leurs congénères. Ils tombèrent alors sur ceux qu'ils étaient venus chercher : le docteur Anki Pace et son équipe.

Corran Horn et Ganner Rhysode défendant chèrement leurs vies Corran Horn et Ganner Rhysode défendant chèrement leurs vies

Une présence Yuuzhan Vong

La savante se méfiait des nouveaux venus car plusieurs histoires de vol d'artefacts Jedi étaient parvenues à ses oreilles et, dans l'un de ces récits, le gardien des objets avait été privé des souvenirs des deux dernières années de sa vie. Cependant, quand Corran commença à lui parler de l'invasion Yuuzhan Vong, celle-ci les mena dans une caverne située non loin pour lui montrer des hologrammes d'un de leurs récents sujets d'étude : les restes momifiés de Mongei Shai...

Une semaine d'orages confina alors les deux compagnons dans la caverne. Lorsque le temps s'améliora, ils purent partir en reconnaissance et chercher les traces prouvant la présence de Vong sur place. Percevant des signaux atypiques dans la Force, les Jedi se dirigèrent vers un village composé de quelques Grashals et Minshals. D'un commun accord, ils y pénétrèrent furtivement pour y obtenir plus d'informations et obtinrent ce qu'ils étaient venus chercher. En prélevant des échantillons de sable, Corran captura trois types de scarabées différents mais il fut interrompu dans sa tâche par la fuite d'un esclave qui tentait de s'arracher un Implant de restriction corallien. Deux guerriers vinrent à sa suite et le tuèrent à petit feu avant de jeter sa carcasse au loin. Ganner s'apprêtait à leur sauter dessus mais son supérieur le stoppa d'une projection mentale et tous deux retournèrent à la base des xénoarchéologues.

L'un des leurs, Jens, analysa les différentes variétés de scarabées et parvint à déterminer leur fonction : l'un d'eux donnait l'alarme en battant furieusement des ailes lorsqu'un esclave tentait de s'enfuir tandis que les deux autres secrétaient des substances chimiques, l'une repoussant les rats des sables et l'autre favorisant la croissance des implants de corail et réchauffant la planète. Corran songea alors à modifier ces caractéristiques pour exterminer les Yuuzhan Vong mais le docteur Pace s'opposa à ce désastre écologique. Le Jedi proposa alors de réunir les vingt-deux membres de l'expédition pour procéder à un vote mais deux d'entre eux, Vil et Denna, manquaient à l'appel.

Sauvetage et fuite

Rapidement, il n'y eut plus de doutes : les deux jeunes gens avaient été capturés par les Vong. Après plusieurs jours passés à effectuer des reconnaissances, les deux Jedi se décidèrent à passer à l'action : tous deux iraient dans le camp récupérer les captifs tandis que les scientifiques embarqueraient à bord de leur vaisseau et les rejoindraient pour les évacuer. Il fut également décidé que, pour éviter toute contagion, les esclaves infectés devraient être laissés sur place et que Vil et Denna, ou même les Jedi, subiraient le même sort en cas de contamination.

Le duo pénétra donc dans le Minshal où se trouvaient les prisonniers et le spectacle qui s'offrit à eux fut difficile à supporter : chacun d'eux était enfermé dans une Etreinte de la douleur et était couvert d'au moins un Calcificateur tandis qu'un Ngdin épongeait le sang que leurs mutilations répandaient sur le sol... Le dispositif de torture les maintenant dans un état de douleur constante, les Jedi ne pouvaient couper les liens sous peine de voir les scientifiques se faire amputer. Corran prit alors sur lui de faire appel à son héritage provenant de Nejaa Halcyon en utilisant son don d'absorption de l'énergie. Ganner approcha la lame de son sabrelaser du bras de son partenaire et ce dernier absorba la souffrance avant de la projeter aux captifs qui furent libérés sur le coup. Cependant, un claquement de Bâton Amphi informa l'équipe que Dranae Shai et Neira Shai se trouvaient juste derrière eux...

Corran chargea donc son subordonné de mettre Vil et Denna en lieu sûr tandis qu'il affrontait les deux guerriers. Neira s'avança le premier mais fut surpris par le sabrelaser à double phase de son adversaire et la lame lui transperça la tête. Dranae, plus expérimenté, ne fut pas si aisé à vaincre : le guerrier parvint à paralyser son adversaire grâce à une morsure de son bâton et, alors qu'il avait la jambe sectionnée, il rampa pour achever sa sinistre besogne. Dans un ultime sursaut de conscience, le Jedi utilisa la Force pour influencer les rats des sables et les faire dévorer Dranae. Privé de toutes ses ressources, il s'effondra et attendit une mort qui ne vint pas car Ganner, ayant accompli sa mission, revint et l'emporta à bord du vaisseau.

Articles en rapport

Dranae Shai
Dranae Shai
Personnages
Force
Force
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations