Melisma

Melisma était la soeur de Droma, le Ryn qui fut le copilote de Han Solo durant un temps. Elle fut évacuée lors de la Bataille de Gyndine pour être accueillie sur Ruan, dont elle partit pour se retrouver en plein milieu de la Bataille de Fondor.

« - D'accord. Pas d'air frais, mais de la nourriture et un toit sur notre tête...
-- Nous aurions la même chose en prison.
__Gaph et Melisma, lors de leur arrivée dans le camp de réfugiés de Ruan

Melisma était une femelle Ryn qui se trouvait être la sœur de Droma, dont elle avait été séparée lors de la Bataille d'Ord Mantell. Tandis que son frère s'était échappé avec l'aide inopinée de Han Solo, Melisma ainsi qu'une dizaine d'autres Ryn avaient fini par atteindre Gyndine. Malheureusement pour eux, la planète fut victime d'une attaque des Yuuzhan Vong.

Leia Organa Solo, dépêchée là-bas en tant que représentante du COSERE, fit son maximum pour évacuer le plus de réfugiés possible avant qu'il ne soit trop tard. Mais sur tous les Ryns présents, seuls quatre d'entre eux purent embarquer à bord des transports : Melisma et Gaph furent de ceux qui laissèrent derrière eux l'enfer qu'était devenu Gyndine mais qui durent également abandonner à leur sort Sapha et les autres membres de leur espèce.

Cependant, le sort de Melisma ne s'annonçait pas particulièrement brillant pour autant. Les réfugiés supposés être accueillis sur Ralltiir se virent refuser l'accès à leur terre d'asile, le Secrétariat Ralltiirien craignant les potentielles retombées économiques provoquées par l'arrivée d'une telle quantité de miséreux. Mais le monde de Ruan, quant à lui, était tout à fait disposé à héberger ces gens à qui la guerre avait tout pris. Ce fut donc sur cette planète que furent déposés les réfugiés de Gyndine.

Hélas, les Ryns réalisèrent tout de suite pourquoi autant de réfugiés étaient accueillis sur Ruan. Salliche Ag, la corporation agricole implantée sur la planète, les parquait dans des camps plus qu'insalubres et les utilisait comme main d'œuvre bon marché pour la récolte des cultures. Les dirigeants de la firme retiraient de cette pratique un double bénéfice : l'absence de tout droïde dans les exploitations leur permettait de ne pas s'attirer les foudres des Vong, qui vouaient une haine totale à toute forme de technologie, et de promouvoir leurs produits comme étant ramassés à la main. De leur côté, les malheureux qui acceptaient de travailler pour Salliche Ag suaient sang et eau pour un salaire de misère, dans l'espoir de pouvoir se payer un billet à destination d'un monde plus agréable. Sur ce sombre tableau que leur dépeignit R'vanna, l'un des trente-deux Ryns que comptait déjà le Complexe de Réfugiés 17 de Ruan, Melisma et les autres s'installèrent sur leur nouveau lieu de vie.

Peu de temps après leur arrivée, Melisma et les siens furent convoqués dans l'un des centres de formation du Complexe pour y discuter de leur réinsertion et des opportunités d'emploi qui s'offraient à eux, à savoir servir de modèles d'expositions dans un musée vivant situé sur Esseles ou travailler pour Salliche Ag. Melisma refusa coup sur coup les deux propositions mais restait cependant réaliste : les Ryns ne pourraient subsister bien longtemps sur Ruan en se contentant de dire la bonne aventure. C'est alors qu'une alternative inattendue se profila devant elle : au campement des Ryns, attendaient deux représentants humains d'une société de transports de réfugiés. Ces derniers cherchaient à créer de fausses lettres de transit pour permettre à des passagers fortunés de se rendre sur Abregado-Rae. Or, la création de ces documents nécessitait la reproduction d'un sceau officiel particulièrement complexe, tâche pour laquelle les Ryns étaient plutôt réputés. Melisma et ses compagnons acceptèrent la mission à la seule condition de pouvoir embarquer à bord du vaisseau en partance de Ruan. Après quatre jours de travail, le délicat ouvrage fut achevé et tous les Ryns prirent place dans le Trevee.

Mais Melisma et les siens auraient été bien moins enthousiastes à l'idée de quitter la planète s'ils avaient connu leur véritable destination. En effet, l'organisation à laquelle ils avaient fourni les lettres de transit ne se chargeait pas véritablement du transport de réfugiés. Il s'agissait plutôt de recyclage de réfugiés, puisque les malheureux étaient déposés dans des systèmes identifiés comme les prochaines cibles de l'invasion Yuuzhan Vong. Le monde choisi cette fois-ci fut celui de Fondor. Tous les passagers du Trevee furent déposés sur une plate-forme de construction en orbite de la planète, quelques minutes avant l'arrivée de la flotte Vong et du début de la bataille contre les forces du Consortium de Hapes, récemment engagé dans le conflit contre les envahisseurs aux côtés de la Nouvelle République. Cependant, l'intervention de Han Solo et de Droma, tous deux aux commandes du Faucon Millenium, obligea le Trevee à faire demi-tour et à reprendre à son bord tous les réfugiés. Melisma échappa ainsi à une mort certaine et retrouva enfin son frère.