Massacre sur Ambria

Suite à son affrontement contre les Jedi sur Tython, Darth Bane souffrait de trop grandes blessures. Son apprentie décida de l'emmener auprès du guérisseur Caleb, sur Ambria. Mais ce dernier n'était pas du tout prêt à apporter son aide aux Sith...

Au cours de son affrontement contre une escouade Jedi sur Tython, Darth Bane avait été grièvement blessé par ses propres pouvoirs, retournés contre lui à cause d'une bulle de protection créée par le Maître Jedi Worror Dowmat. Même l'armure d'Orbalisks du Seigneur Noir avait été détruite dans la tempête électrique qu'avait déclenchée le Seigneur Noir, provoquant le relâchement de toxines mortelles dans son corps et de profondes brûlures. Voyant que son Maître ne survivrait pas à ses blessures, et avec l'aide de son cousin Darovit, Darth Zannah décida d'amener Bane auprès de Caleb, un ermite guérisseur habitant sur Ambria qui avait déjà sauvé la vie de son Maître des années auparavant.

Caleb n'était cependant pas un allié des Sith et lors de la première venue de Bane, il n'avait accepté de lui apporter son aide que parce que le Seigneur Noir, sachant que l'homme ne craignait pas la douleur, avait menacé de tuer sa fille. Plus de dix années après, cette dernière était bien loin et Zannah ne disposait d'aucun moyen de pression pour forcer l'homme à prodiguer ses soins. Ce fut Darovit qui parvint à trouver un accord : Caleb soignerait le Sith mourant à la seule condition que les Sith désactivent leur vaisseau et qu'il envoient un message sur Coruscant pour prévenir les Jedi de leur présence sur Ambria. Zannah fut alors prise dans un profond dilemme. Si elle acceptait l'offre, Bane et elle seraient définitivement découverts et n'auraient certainement aucune chance de survie face au commando Jedi qui serait envoyé sur place. Si elle refusait, Bane mourrait avant d'avoir pu terminer sa formation et il en résulterait un affaiblissement de la lignée Sith, pouvant mener à son extinction. Réalisant que c'était la seule solution permettant de préserver l'Ordre Sith, Zannah accepta les termes de Caleb et envoya un message sur Coruscant. Remplissant sa part du contrat, le guérisseur parvint à retirer les Orbalisks du corps de Bane et à purger son organisme des toxines. Après le traitement, le Seigneur Noir revint rapidement à lui mais il restait trop faible pour pouvoir fuir ou combattre lorsque les Jedi arriveraient. Heureusement pour lui, son apprentie eut l'idée d'un plan de secours pour les sortir de cette mauvaise passe...

Caleb n'étant plus d'aucune utilité, elle le tua et le démembra pour faire croire à un massacre, avant d'utiliser sa Magie Sith pour plonger son cousin Darovit dans la folie. Lorsque l'équipe d'intervention Jedi débarqua sur Ambria, ils découvrirent les restes de Caleb avant de se faire attaquer par Darovit. Croyant qu'il s'agissait du Sith qu'ils étaient venus appréhender, les Jedi éliminèrent leur assaillant, sans chercher d'éléments supplémentaires à propos d'éventuels autres Sith. Ils ne pensèrent pas à fouiller le campement du défunt guérisseur, où se trouvaient Bane et Zannah, bien cachés sous une trappe située sur le sol.

Officiellement, le dernier des Sith survivants de la Bataille de Ruusan avait trouvé la mort sur Ambria. En sacrifiant son cousin, Zannah avait réussi à rétablir la clandestinité de l'Ordre Sith, qui pouvait désormais reprendre sa véritable mission : déstabiliser la République et devenir toujours plus puissant pour, un jour, éliminer les Jedi et prendre le contrôle de la Galaxie.