Droïde Générateur GNK

Le Droïde Générateur GNK fut une batterie ambulante que l'on retrouvait partout dans la Galaxie.

Considéré, par de nombreux êtres vivants, comme une simple batterie sur pattes, le Droïde Générateur GNK fut un automate répandu dans toute la Galaxie.

Généralement vu errant ça et là suivant les ordres de leurs maîtres ou leur programmation, il servait presque uniquement à recharger les batteries de divers véhicules. Bien souvent, il était surnommé "Droïde Gonk" à cause du bruit caractéristique qu'il produisait. Le GNK était loin d'être un modèle unique ; en effet, de nombreux constructeurs produisaient leur propre version de ce droïde, sans forcément chercher à se démarquer entre eux. En conséquence, la quasi totalité des Droïdes Générateurs de la Galaxie se ressemblaient presque en tous points. Au final, ils étaient tellement nombreux que plus personne ne prêtait attention à eux, en dépit de leur importance stratégique sur les mondes reculés.

Quelques années avant la Bataille de Yavin, le futur dirigeant de l'Alliance Rebelle, Bail Organa, utilisa des Droïdes Générateurs GNK pour faire passer des informations entre les diverses cellules rebelles. Profitant de la transparence de ces automates, il les utilisait de la même manière que les Droïdes Courriers de l'Empire Galactique. Il confia ainsi des informations vitales à EG-86, que la Rebelle de Lothal Sabine Wren - avec le soutien de Ketsu Onyo - transporta de Garel à l'Avant-Poste Havoc. La plupart des plus grands héros de la Galaxie croisèrent des GNK dans leurs périples, à l'instar de C-3PO et R2-D2 lors de leur Fuite sur Tatooine. Bien avant la Guerre des Clones, Watto possédait déjà lui-même plusieurs exemplaires dans sa boutique de Mos Espa. Il était également courant d'en retrouver au milieu de la Cour de Jabba, dans son Palais de Tatooine.

Articles en rapport

Garel
Garel
Planètes