Bataille d'Aargonar

La Bataille d'Aargonar impliqua A'Sharad Hett, Anakin Skywalker et Ki-Adi-Mundi.

La Bataille de Jabiim s'acheva par une défaite catastrophique pour la République Galactique: non seulement elle venait de perdre un monde clé dans la Bordure Médiane, mais en plus de nombreux Jedi et de nombreuses troupes de soldats clones avaient péri. Anakin Skywalker, loin d'être considéré comme le héros de cette défaite, arriva sur New Holstice pour prendre de nouveaux ordres. Après une courte cérémonie funéraire en mémoire des Jedi morts au combat, Ki-Adi-Mundi vint réquisitionner le Jedi Tusken A'Sharad Hett, Skywalker et Bhat Jul, apprenti d'Hett, pour qu'ils les accompagnent lui et Bultar Swan sur Aargonar. Planète miteuse et déserte de la Bordure Médiane, Aargonar III était aussi un poste avancé Séparatiste où de nombreux mercenaires avaient installé leurs bases pour des incursions en espace républicain. Le Haut Commandement voulait que la Grande Armée de la République relève un peu la tête après la défaite de Jabiim.

Skywalker, Hett et Jul se crashèrent derrière les lignes ennemies et tous les clones les accompagnant finirent par périr. Bhat Jul fut projeté par une explosion et fut blessé à mort. Anakin le souleva pour le transporter à l'abri mais son camarade l'informa de sa mort prochaine. Hett lui indiqua qu'il n'y avait plus rien à faire pour le sauver, mais le jeune Padawan ne s'empêcha pas de continuer, comme il l'avait fait pour Sora Morabi sur New Holstice. C'est ainsi que commença le huis clos entre le Chevalier Jedi d'origine Tusken et le natif de Tatooine qui avait appris à détester son peuple suite à la mort de sa mère, Shmi Skywalker. De leur côté, Ki-Adi-Mundi et Bultar Swan furent forcés de contenir les Séparatistes dans la capitale planétaire, sous peine que d'autres mondes ne rejoignent la Confédération.

Alors qu'ils erraient dans le désert, Hett et Skywalker finirent par être absorbés par le sable et tombèrent sur une caverne où de nombreux amas de carcasses de prédateurs gisaient. Le huis clos recommença, plus pesant: Skywalker fit part de ses préjugés sur les Tuskens mais Hett les retourna contre le Padawan en lui démontrant qu'il faisait preuve de beaucoup de faiblesse d'esprit. Leur dialogue fut interrompu par l'arrivée inopinée d'un sarlacc, qui tenta de les dévorer, puis d'un dragon gouka, qui tentait de dévorer le sarlacc. Anakin conseilla à Hett de ne pas combattre le dragon, sous peine d'y laisser la vie. Hett le félicita et l'informa qu'il aurait pu faire un bon Tusken. Mais Anakin n'avait que faire des compliments du Maître Jedi. Sortant de la caverne, ils entreprirent d'infiltrer la base Séparatiste pour trouver un transport et rallier le camp républicain. De ce côté-ci, la tempête de sable empêchait la République d'utiliser ses moyens de communication mais grâce à la Force, Swan indiqua à Mundi que les forces ennemies approchaient.

Alors qu'il réparait un vaisseau qui pourrait les emmener loin, Anakin eut une vision de Bhat mourant dans ses bras, à l'instar de sa mère. Il transposa ce qu'il voyait comme lors de l'attaque du camp Tusken. Tranchant les membres des unités Séparatistes encore vivantes dans la base, il finit par arriver face à un Tusken qui n'était autre qu'A'Sharad Hett. Anakin le traqua mais le Jedi réussit à lui mettre un coup de pied bien placé dans la mâchoire, puis lui fit la morale: il était plus Jedi que Tusken, il avait pris son héritage de plein droit et avait été formé par son père, Sharad Hett, puis par Mundi et enfin par la Femme Sombre.

Pour faire comprendre à Skywalker qu'il n'était pas un animal, il enleva son casque et lui montra son vrai visage. Le huis clos se termina ainsi, Anakin acceptant la repentance de ses actes après que Hett lui ait montré son vrai visage. Il prit alors les commandes et remonta dans le repère du dragon gouka, qui les poursuivit. Mundi et Swan menèrent la bataille sur la seule plaine de sable d'Aargonar où la tempête ne gagnait pas. Lorsque Hett et Skywalker sortirent du tunnel, le gouka se précipita sur les forces Séparatistes, les détruisant instantanément. Côte à côte, les deux Jedi combattirent les mercenaires ennemis et finirent par remporter la victoire.

Mundi fut très étonné qu'Hett mette de côté son passé de Tusken après l'avoir vu sans masque, mais ce dernier ne révéla pas le terrible secret qui rongeait Skywalker à propos des Tuskens.

-- Ton secret va te ronger comme un dragon gouka ronge la croûte de la planète. Il te consumera si tu ne rassembles pas ton courage pour affronter les répercussions de ce que tu as fait. Tu dois d'abord admettre que tu as mal agi. Et ce n'est pas le cas, pour le moment. Tu considères les Tuskens comme des animaux, n'est-ce pas? Dans ton coeur, tu penses qu'ils ont mérité de mourir. Peut-être est-ce vrai. Mais toi, avais-tu le droit de les tuer? Le referais-tu?
-- Oui...

Mais Hett était déjà trop loin pour entendre sa réponse...