Lak Sivrak

Lui-même figurant parmi cette race d'homme-loup, Lak Sivrak était natif du secteur Uvena, dans la Bordure Extérieure, occupé par les Shistavannéens.

Lui-même figurant parmi cette race d'homme-loup, Lak Sivrak était natif du secteur Uvena, dans la Bordure Extérieure, occupé par les Shistavannéens. Selon les quelques informations que réussirent à obtenir les habitués de Mos Eisley de ce nouveau résident, Sivrak était l'un des rares personnages des environs à avoir sacrifié son statut quo pour promouvoir la cause de l'Empire Galactique en tant que scout impérial, sillonnant les mondes de la galaxie. La formation qui lui valut ce titre faisait de lui un homme indéniablement rusé et un explorateur hors pair ayant ajouté plusieurs secteurs planétaires aux archives impériales. Pour ce qui est de ses liens de parentés, on ne connaissait que son frère, Tagg Sivrak.

Pendant une de ces excursions qu'il réalisa à travers la galaxie, Lak découvrit une base Rebelle cachée sur une lune rocheuse et comprit à quel point les idéaux qu'il servait étaient tyranniques et atroces. Il promit alors aux Rebelles qu'il allait les aider et qu'il ne dévoilerait pas la localisation de la base à ses supérieurs Impériaux. Quand ceux-ci lui demandèrent un rapport, Sivrak affirma qu'il n'avait découvert aucune forme de vie sur la lune. Mais la malchance survint puisqu'un autre scout découvrit l'installation de l'Alliance Rebelle et rapporta les faits. De la bouche d'un Rebelle torturé, l'Empire apprit la trahison du Shistavannéen et chargea des Stormtroopers de lui faire payer cette faute. Presque par miracle, Sivrak échappa à l'exécution et s'enfuit pour aller s'exiler sur la lointaine et désolée Tatooine.

C'est ainsi que, à l'époque de la Guerre Civile Galactique, les habitués de Mos Eisley virent s'installer cet étranger, portant désormais uniquement le nom de Sivrak. Très peu en contact avec la population de la ville, l'homme-loup s'assurait de ne rien dévoiler sur son passé pour ainsi ne jamais être retrouvé. Bien qu'il fût recherché, et que les autorités locales aient particulièrement un œil sur lui, Sivrak était plus déterminé que jamais à porter main forte à l'Alliance dans sa lutte contre l'Empire. Une rencontre qui changea sa vie prit place à la Cantina de Mos Eisley lorsqu'il croisa la route d'une Rebelle nommée Dice Ibegon, une Florn Lamproid. Ils tombèrent tout deux étrangement amoureux et, au fur et à mesure où ils discutèrent de la Rébellion, le désir de Sivrak de la rejoindre s'intensifia. En fin de compte, ils rejoignirent officiellement les rangs de l'Alliance, Lak comme Lieutenant, une année avant la tragique Bataille de Hoth. Tragique car c'est sur le champ de bataille enneigé, lors de l'évacuation de la Base Echo, que Sivrak vit son amour être abattue par les forces Impériales de l'Escadron de la Mort. Avant de rendre son dernier souffle, Ibegon lui dit de croire en la Force, cette énergie mystique qu'elle arrivait à contrôler. Un autre souhait de Dice lui demandait de continuer sa lutte contre l'Empire, et Sivrak était fermement prêt à exécuter cette demande.

En 4 après Yavin, le Shistaven prit part à la fatidique Bataille d'Endor à bord de son X-Wing. Malheureusement, durant ce terrifiant affrontement aérien entre les Rebelles et la flotte de l'Etoile Noire II, l'appareil de Sivrak fut touché et il partit s'écraser avec plusieurs Chasseurs TIE sur Endor. Lak Sivrak rejoignit alors Ibegon dans la Force et il put assister à la victoire sur l'Empire depuis la forêt-sanctuaire.

Articles en rapport

Base Echo
Base Echo
Cultures
Force
Force
Cultures
Lak Sivrak
Lak Sivrak
Personnages