Iron Knight

Les Iron Knights étaient membres d'un ordre de droïdes sensibles à la Force fondé par Aqinos. Ils furent exclus de l'Ordre Jedi mais finirent par rejoindre le Nouvel Ordre Jedi de Luke Skywalker et combattirent les Yuuzhan Vong.

A l'instar de Nam Chorios, la planète Orax était la planète natale d'une espèce cristalline intelligente, les Shards. Ces cristaux défiaient les lois de la biologie: enfermés dans une structure rocheuse, ces minuscules particules de vie étaient sensibles à la Force... et donc vivants. De nombreux Shards quittèrent la planète dans les cavités de plusieurs droïdes de combat, reliés par un système complexe à une intelligence symbiotique. Le cristal pouvait alors se créer une personnalité propre, parler, penser, bouger, se battre, etc. L'un de ces Shards sensibles à la Force, Ilum, donna le nom à de nombreux autres cristaux lui ressemblant. Un Maître Jedi anti-conformiste, connu dans l'Ordre sous le nom d'Aqinos, accepta d'entraîner Ilum et ses enfants Shards à la Force sur une planète, Dweem. Après dix années d'entraînement intensives, les droïdes Jedi firent leur première apparition publique lors de la Révolution Arkanienne - aux côtés d'Aqinos, de Mace Windu et de la Padawan Squire Kinning -, évènement au cours duquel leurs confrères Jedi leur donnèrent le nom d'Iron Knights.

Les élèves du Maître Jedi furent installés dans d'anciens droïdes de combat FLTCH, des droïdes justiciers Uulshos et des Droïdes de Guerre Juggernaut. Les Iron Knights portaient leurs propres sabres laser, à l'instar des autres Jedi, grâce à un système magnétique en haut de leur jambe droite. Ces sabres laser étaient construits avec les cristaux de leurs ancêtres morts, dans une sorte de rituel parodique de manière courtoise. Malheureusement, l'existence même de ces Jedi différents menaçait le concept même de l'Ordre Jedi: si ce dernier enseignait que la Force existait partout et dans toutes choses, il n'acceptait pas la notion de cristaux incorporés dans des droïdes. Il s'agissait là de perversion.

Le Conseil des Jedi décida d'excommunier Aqinos de l'Ordre Jedi pour hérésie et essaya de faire de son mieux pour ignorer les légions d'Iron Knights. La République Galactique, toujours heureuse d'avoir de nouveaux combattants de la paix, donna le titre de Haut Maréchal à tous les Iron Knights qui combattirent durant la Révolution Arkanienne, mais le titre ne contenait rien. Aqinos retourna sur Dweem et les Shards le suivirent. Pendant des décennies, de la Guerre des Clones jusqu'à la fin de la Guerre Civile Galactique, les Iron Knights vécurent reclus, s'entraînant sans relâche et se formant les uns avec les autres. Malgré tout, l'un d'entre eux, Firkrann, combattit lors de la Bataille de Xagobah et fut tué par le Général Grievous. Des années plus tard, leur Maître finit par rejoindre la Force et neuf années après la Bataille d'Endor, Luke Skywalker redécouvrit les Iron Knights. La politique du Nouvel Ordre Jedi était d'accepter tous les êtres sensibles à la Force. Ils combattirent durant l'invasion Yuuzhan Vong, notamment contre les Chevaliers Rouges de la Vie, dirigés par Nom Anor, une brigade anti-droïdes, lors de la tentative de destruction de la Lune de Kligson. En retour, de nombreux Iron Knights furent ainsi pris pour cibles par ces fanatiques, mais également par les Brigades de la Paix. Lorsque la station Hosk s'écrasa sur Kalarba, bataille au cours de laquelle les Shards prirent part, beaucoup d'entre ces derniers finirent par succomber au Côté Obscur, comme Ilum ou Luxum, qui menèrent leur propre croisade contre les envahisseurs extra-galactiques.