Code Red Zero

Propre au jargon de la Grande Armée de la République, le Code Code Red Zero était un signal de demande d’extraction d'urgence destiné à la totalité des vaisseaux de la Flotte de la République.

Ici Escouade Delta : Message à la Flotte. Réponse au Code Red Zero : Secteur Chaykin, TEA : 1 heure 40. Disposition : médicaments et oxygène. Fait important : déploiement au sein d'un vaisseau Neimoidien réquisitionné, aucune capacité défensive. Nous répétons : aucun armement. Les vaisseaux de la GAR sont clairement appelés à utiliser leur transpondeur avant d'ouvrir le feu. Gardez bien en mémoire que la circulation séparatiste dans le secteur s'est accrue en moins de vingt minutes, en réaction aux mouvements de la Flotte. Préparez-vous à recevoir une compagnie non désirée.
__Message de l'Escouade Delta en réponse au Code Red Zero lancé par l'Escouade Omega.

A l'instar des nombreux groupes de combat qui virent le jour tout au long de l'Histoire, la Grande Armée de la République créée sur la planète océanique Kamino possédait son propre jargon. Ainsi, le Code Red Zero était un signal de demande d’extraction d'urgence destiné à la totalité des vaisseaux de la Flotte de la République. Visiblement, les navires disponibles devaient, dans la mesure du possible, lui donner une priorité absolue. Environ un an après la Bataille de Geonosis, un navire Neimoidien réquisitionné par l'Escouade Delta et le Croiseur Acclamator Sans Peur, confié aux bons soins du Chevalier Jedi Etain Tur-Mukan et du Commandant Gett, se rendirent dans le Secteur Tynna porter secours aux quatre membres de l'Escouade Omega, à savoir Niner, Darman, Fi et Atin, coincés à bord d'un Transport Gizer L-6 ennemi à la dérive en compagnie de trois terroristes capturés pendant une Opération d'Interdiction de Circulation. Acculés, les soldats n'avaient pas eu d'autre choix que de recourir à un Red Zero pour se sortir de ce mauvais pas.