Station StarForge

La Station StarForge était un astéroïde reconverti en station spatiale. Elle était la cible des patrouilles impériales des Sector Rangers dans le secteur Ado, où elle était installée.

Gigantesque station spatiale située au coeur de la Nébuleuse de la StarForge, au sein du secteur Ado, la Station StarForge était à l'origine un des milliers d'astéroïdes qui composaient la ceinture de la nébuleuse. Pendant de nombreuses années, la Nébuleuse avait été le point de ralliement de nombreux contrebandiers et pirates, et donc un lieu important pour le marché noir. Un jour, environ soixante-dix années avant la Bataille de Yavin, un contrebandier du nom de Muo Glandish vint se poser sur le planétoïde afin d'échapper à une patrouille qui le pourchassait. Ce contrebandier conçut de grands projets lorsqu'il comprit qu'il pourrait utiliser ces vastes cavités pour cacher d'autres vaisseaux. Il finit par investir tous ses profits dans la construction d'une base avec des quartiers d'habitations et chercha à rallier à ce projet d'autres contrebandiers. Bientôt, Glandish devint un seigneur du crime, et avec cela son lot de problèmes : il fut éliminé par l'un de ses ennemis, lequel périt juste après.

Les amis de Glandish reprirent l'affaire et décidèrent de mettre en place une sorte de conseil d'administration. L'administrateur central serait élu à la majorité des votes et devrait s'assurer que les profits continuent d'entrer, que la sécurité soit assurée pour les visiteurs - criminels ou pas -, et que la maintenance soit effectuée en temps et en heure. La Station StarForge se dota d'une force de sécurité, essentiellement composée de mercenaires ou d'anciens policiers, lesquels veillaient à ce qu'aucun règlement de compte ou crime n'ait lieu. On comptait, à l'époque de la Guerre Civile Galactique, un peu plus de 10 000 résidents.

La station commença peu à peu à s'agrandir. Aux alentours du Blocus de Naboo, les parents du propriétaire de l'actuel chantier naval sous la Guerre Civile Galactique, un Duros dénommé Chidee Na Maak, commencèrent à dessiner des plans de ce même chantier. L'opération fut un succès et la surface de l'astéroïde fut en majorité recouverte d'un gigantesque complexe de réparation, accueillant boutiques de pièces détachées et les meilleurs mécaniciens. Avec cela, Chidee Na Maak devint la personne la plus riche de la station et entra au sein du conseil. Les trois docks spatiaux pouvaient abriter des vaisseaux spatiaux de taille moyenne: ce fut le cas du Far Orbit, une Frégate Nébulon-B commandée par Dhas Vedij dont l'équipage était passé à l'Alliance Rebelle, et qui vint s'arrêter à la Station StarForge pour réparer ses avaries et évacuer une partie du personnel avant de devenir des corsaires. Ces docks illégaux avaient tellement de succès qu'on comptait trois mois d'attente pour des réparations. Les pirates qui utilisaient des vaisseaux de cette importance n'avaient souvent pas d'autre choix que d'attendre et la station était souvent un lieu de permission.

Etant un lieu illégal, la République Galactique - via le Département Judiciaire -, puis l'Empire Galactique - via les Sector Rangers -, tentèrent d'interdire la station. Après la Proclamation de l'Ordre Nouveau, une prime de 20 000 crédits fut posée par le Moff Stavveld - qui remplaça le précédent Moff du secteur Ado, jugé un peu trop complaisant avec les criminels - sur chacune des têtes des membres du conseil d'administration. Pour échapper à la destruction et aux raids des patrouilles impériales dans la Nébuleuse, le conseil avait investi dans des équipements coûteux, qui permettraient de sauver l'emplacement : des senseurs à très longues portées, des brouilleurs de communications, des turbolasers lourds installés à la surface de l'astéroïde, ainsi qu'une flotte de Skipray Blastboat GAT-12h et une Canonnière Corellienne. Lorsqu'une patrouille impériale était annoncée, la station se dirigeait immédiatement vers un point de ralliement décidé à l'avance par le conseil. Ce point était ensuite connu par le bouche à oreille auprès de criminels de confiance. Toute personne surprise à révéler la localisation de la station StarForge était punie de mort...

Articles en rapport

Civil
Civil
Organisations
Contrebandier
Contrebandier
Organisations
Moff
Moff
Cultures