Star Defender Viscount

Star Defender Viscount

Star Defender Viscount
Informations générales
Type de vaisseau
  • Vaisseaux Capitaux
Constructeur/Producteur
Caractéristiques techniques
Taille
  • 17 000 mètres
Armement
  • 40 projecteurs de rayons tracteurs (C)
Capacité
  • 200.000 tonnes
Equipage
  • 68174 membres
Passagers
  • 12000 soldats
Blindage
  • 900
Boucliers
  • 800
Vitesse spatiale
  • 40 MGLT
Hyperpropulsion
  • x1
Hyperpropulsion d'urgence
  • x12
Autonomie
  • 6 ans
Maniabilité
  • très faible
Commerce
Prix
  • Non disponible à la vente
Données complémentaires
Vitesse atmosphérique
  • N/E
VaisseauLe Star Destroyer Viscount était une production des Chantiers Navals de Mon Calamari. Il fut principalement utilisé par la Nouvelle République puis l'Alliance Galactique contre les Yuuzhan Vong.

Née des leçons tirées de la Crise de la Flotte Noire, durant laquelle il était apparu que l'absence d'un modèle « cuirassé lourd » capable de servir de vaisseau amiral s'était douloureusement fait sentir pour la Nouvelle République - celle-ci ayant été confronté au Fierté de Yevetha -, la classe Viscount est la première représentante des Star Defenders mis en chantiers par la Nouvelle République, et devait être équivalent à l'immense et redoutable Super Star Destroyer de classe Executor.

Star Defender Viscount

A peine plus petit que ces derniers - 17 000 mètres -, le Viscount, construit par les Mon Calamari, fut le premier des Star Defenders mis en chantier par la Nouvelle République, et assurément le plus puissant : celui-ci disposait en effet d'autant de points d'armements que son « concurrent » impérial, mais celui-ci était organisé différemment. En effet, s'il emportait comme lui 250 turbolasers et 250 turbolasers, il était en revanche équipé de 300 canons à ions, destinés à mettre hors de combat des vaisseaux adverses sans leur porter de dommages ; toutes ces composantes de l'armement étaient majoritairement installées sur les côtés du vaisseau - alors que l'armement de proue dominait sur les Super Star Destroyer Executor -, la proue portant la moitié des lance-missiles à concussion d'assaut. En revanche, le blindage du Star Defender était plus faible que celui de l'impérial.

S'il ne pouvait emporter autant de troupes que les redoutables Star Dreadnought, le Viscount disposait, du point de vue humain, d'un grand avantage, celui de ne nécessiter que 68 174 hommes d'équipages, soit à peine le double d'un Star Destroyer Imperial I, lui permettant également d'accorder des espaces plus importants aux vaisseaux embarqués : 60 X-Wings T65-A3, 12 X-Wings T65-TJ, 48 A-Wings, 48 E-Wings, 48 B-Wings et K-Wings - et 84 navettes, barges et vaisseaux de servitude -, ce qui représentait un potentiel offensif non négligeable.

Star Defender Viscount

Le Viscount, premier vaisseau de cette classe éponyme, entra en service peu avant le début de l'Invasion Yuuzhan Vong et, après la chute de Coruscant, se replia sur Dac où, en l'an 30, il participa à la bataille de Mon Calamari, aux côtés du Super Star Destroyer Executor *Guardian *- de la classe même qu'il avait été conçu pour combattre - au sein de la Flotte de Défense de l'Alliance Galactique, où il fit des ravages dans les rangs Vongs.

Les plus consultés ensuite...