Fin du Blocus de Corellia

Départ forcé des Forces de l'Alliance Galactique maintenant le blocus de Corellia après l'alliance du Système Corellien avec Commenor et les Bothans.

Le Blocus de Corellia mis en place par l'Alliance Galactique au début du conflit de la Seconde Insurrection Corellienne avait permis de contenir les débordements en provenance du système corellien. Cependant, l'imposante armada de l'Alliance commandée par l'Amiral Cha Niathal et Jacen Solo, leader de la Garde de l'Alliance Galactique, laissait les habitants de la planète dans une situation plutôt précaire.

Après avoir tenté infructueusement de s'allier avec le Consortium de Hapes, Corellia parvint à trouver des alliés de poids en les mondes de Commenor et de Bothawui qui adhérèrent secrètement à la cause des Corelliens. Les deux mondes rassemblèrent leurs forces militaires pour mener une attaque surprise contre la flotte de l'Alliance maintenant le blocus. L'attaque eut l'effet escompté et les vaisseaux de l'Alliance furent totalement dépassés. Même l'Anakin Solo, le vaisseau étendard de la GAG, ne put réagir à temps. L'Alliance tenta en vain de sauver la mise en concentrant ses tirs sur la station Centerpoint dans le but de la mettre hors-service juste avant de quitter en vitesse le champ de bataille et de repartir rapidement sur Coruscant.

La fin du blocus marqua un tournant dans le conflit qui opposait Corellia et Coruscant. Les Corelliens disposaient désormais de nouveaux alliés et, ensemble, ils ne tardèrent pas à former la Confédération, un groupement indépendantiste uni face à l'Alliance Galactique. Du coté de l'Alliance, ce revirement de situation obligea les principaux protagonistes à reconsidérer fortement la situation. L'Alliance Galactique n'avait plus à faire à un groupuscule séparatiste mais à un véritable front uni capable de faire adhérer de nombreux mondes à sa cause.