Caméra Droïde Hologlide J57

La Caméra Droïde Hologlide J57, produite par Industrial Automaton, était utilisée pour couvrir les évènements retransmis par Holonet, notamment les séances du Sénat Galactique.

Le sénateur Seti Ashgad est porté disparu, plusieurs jours après sa protestation publique contre l'installation de nouvelles caméras à l'intérieur de l'enceinte du Sénat. L'Office du Chancelier Palpatine a répliqué que cet évènement n'était que pure coïncidence.
__Reportage de l'HoloNet News, en -20.6

Montée sur deux ailes répulseurs, la caméra droïde modèle Hologlide J57 était un modèle de caméra très intelligente produite par Industrial Automaton. Les journeaux d'informations, comme les gouvernements successifs dans l'histoire de la galaxie, nécessitaient la possession d'enregistrements pour le public et les archives. Le Sénat Galactique, par exemple, possédait un bataillon de ces nombreuses caméras qui enregistraient tout ce qui se passait, propos comme gestes à l'encontre des personnes à la tribune. Les trois photorécepteurs de la caméra permettaient de zoomer afin d'effectuer un plan panoramique, de même qu'ils pouvaient zoomer jusqu'aux moindres détails afin de voir les expressions sur les visages des sénateurs. Les caméras transcrivaient ensuite les reportages jusqu'au quartier général d'HoloNet News sur Coruscant, ou bien sur les datapads personnels des sénateurs dans leurs modules.

Malheureusement, si le public pouvait voir les images, les enregistrements étaient quant à eux stockés dans les banques de données du Sénat. Avant la Proclamation de l'Ordre Nouveau, les agents du futur Empereur Palpatine décortiquaient déjà les images pour savoir qui des sénateurs étaient favorables ou pas au Chancelier Suprême. C'est ainsi que le sénateur Ashgad fut arrêté quelque temps après sa protestation contre les caméras du Sénat.

Ces caméras pouvaient agir indépendamment d'un journaliste organique, mais elles étaient alors programmées avant les évènements pour sélectionner, à leur façon, les moments qui semblaient les plus importants pour elles. Industrial Automaton avait cependant perfectionné le système de l'holocaméra depuis que Loronar les avait introduites sur le marché, plus particulièrement le modèle très connu de 3DVO, qui était connu pour être totalement autonome. Très utilisées lors des courses de pods, les caméras droïdes Hologlides étaient étalées partout sur le parcours de la course: Mos Espa, sur Tatooine, Mon Gazza, etc. Cependant, les photorécepteurs-enregistreurs n'étaient pas aussi rapides que pouvaient l'être les pilotes de pods, d'où l'intérêt pour les journalistes sportifs commentant la course de les placer aux positions stratégiques, comme les virages, afin d'enregistrer pleinement les moments cruciaux de la course. Les spectateurs, qui étaient souvent amassés à la ligne de départ/arrivée, pouvaient ainsi suivre en direct la course depuis leurs écrans personnels.