Assassinat de Thrackan Sal-Solo

Meurtre du président corellien Trackan Sal-Solo par Boba Fett, Han Solo et Mirta Gev, commandité par l'opposant politique Dur Gejjen.

Alors que l'Alliance Galactique organisait le Blocus de Corellia en réponse au refus de désarmer de la planète lors de la Seconde Insurrection Corellienne, un complot politique se tramait au sein même du gouvernement de Corellia. La cible de cette machination était l'homme le plus influent du système, le tyrannique Chef d'Etat Thrackan Sal-Solo.

Un complot bien préparé

Dès le retour de Han Solo et Leia Organa Solo sur Corellia, le dirigeant du Mouvement Démocrate de Corellia, Dur Gejjen, se présenta à eux pour leur demander leur aide dans la destitution de Thrackan Sal-Solo de son poste de Chef d'Etat. Bien que Han se montra assez opposé à assassiner son cousin, malgré tout ce qu'il lui avait fait subir, il accepta finalement après avoir appris que Sal-Solo avait mis la tête de toute sa famille à prix.

Plus tard, Gejjen rencontra Boba Fett dans les bureaux de Sal-Solo. Ce dernier proposait aux Mandaloriens de défendre Centerpoint des tentatives de sabotage pendant son réarmement en échange d'une grosse somme d'argent. Boba Fett n'était cependant pas partisan des pratiques et des idées de Thrackan Sal-Solo. Aussi, lorsque Gejjen lui proposa d'assassiner Sal-Solo contre une somme d'argent encore plus grande, il n'hésita pas une seconde. Pour la première fois, Fett et Solo allaient faire équipe dans une mission périlleuse.

Equipe de choc pour intervention musclée

Fett, Solo et Mirta Gev n'eurent aucun mal à s'introduire dans le bureau de Sal-Solo. Han avait en effet enfilé une armure Mandalorienne complète ce qui le rendait méconnaissable et Boba Fett était toujours attendu par le président pour lui faire part de sa décision quant au contrat de Centerpoint. Lorsqu'ils pénétrèrent dans le bureau, Han se jeta sur son cousin pour l'étrangler, mais ce fut Mirta Gev qui porta le coup de blaster fatal. Avant de prendre la fuite dans un couloir dissimulé, Han Solo tira lui-même un coup de blaster dans la tête du cadavre de Sal-Solo en guise de vengeance. Les trois assassins s'échappèrent par un couloir secret menant à un bunker de sécurité. Bien que suivis par des gardes du service de sécurité, ils n'eurent pas de mal à les semer et à prendre la fuite.

Thrackan Sal-Solo face à la mort. Thrackan Sal-Solo face à la mort.
Le meurtre du Président des Cinq Mondes Sal-Solo fut imputé à l'Alliance Galactique bien qu'elle nia toute implication. Cela provoqua un remaniement politique important au sein du gouvernement qui se reforma en tant que coalition. L'Alliance espéra un instant que ce nouveau gouvernement prendrait enfin la décision de se désarmer. Mais la coalition refusa elle aussi les avances de l'Alliance Galactique, obligeant ainsi cette dernière à déclarer officiellement la guerre à Corellia.