Matukai

Les Matukai étaient une organisation d'Adeptes de la Force qui refusèrent de s'allier, comme les Zeison Sha, à l'Ordre Jedi.

Le mouvement Matukai vit le jour sur Karvoss II après qu'une femme humaine sensible à la Force ait réussi à la découvrir grâce à des exercices de méditation basés sur les arts martiaux. A partir de là, cette femme - dont le nom nous est encore inconnu - apprit à mieux maitriser la Force et peu à peu se vit entourer d'élèves également sensibles à la Force. Cependant, le nombre de Matukai ne dépassait jamais les 50 ou 60 adeptes.

Ce qui les distinguait des autres organisations était le fait qu'ils faisaient de leurs corps le point central de leur méditation pour approcher la Force : ainsi ils cherchaient constamment une harmonie entre le corps et l'esprit. Là où l'Ordre Jedi pratiquait une méditation passive pour entrer en communication avec la Force, les Matukai entraient en communication avec cette dernière à travers des exercices physiques. Ils étaient donc tous maîtres de leur corps. L'aspect unique de cette organisation résidait dans le fait que leur entrainement, à l'inverse des Jedi, était ouvert à toutes personnes sensibles à la Force et également à ceux étant très peu puissants, ce qui permettait à ces derniers de compenser leur faible maitrise de la Force par une grande maitrise de leur corps. C'était ainsi, à travers leurs arts martiaux méditatifs et des rituels somatiques, que les Matukai espéraient que l'étincelle de Force, qui était en chacun d'eux, devienne un jour une flamme. Les exercices Matukai étaient également tournés vers plusieurs buts tels que garder un corps fort et purifier à travers les exercices physiques et également éviter de toucher l'empreinte du Côté Obscur. Pour éviter ce dernier, il était apprit aux Matukai une certaine flexibilité d'esprit qui leur empêchait d'être frustrés ou énervés et qui les gardait toujours détendus et sans stress.

Les Matukai, tout comme les membres des Zeison Sha, n'utilisaient pas de Sabrelaser. L'arme de leur choix était nommée Wan-Shen. Il s'agissait d'une grande hallebarde dont la lame avait été forgée et moulée à l'aide de la Force, ce qui en faisait une arme exceptionnellement solide. Les Matukai, tout comme les Jedi avec leurs Sabrelasers, faisaient du Wan-Shen un point de concentration extérieur et l'arme devenait également le prolongement de leur corps. La maitrise qu'ils en avaient faisait qu'ils pouvaient parvenir à le manier très rapidement. En utilisant leur corps comme pôle central de leur concentration, ils pouvaient arriver à la création d'un tourbillon, alliant les coups contondants du manche de leur arme et les coups portés.

Reconnaissant le pouvoir grandissant des Matukai, les Jedi envoyèrent, 580 ans avant la Bataille de Yavin, une délégation avec à leur tête Bodo Baas, pour ouvrir des pourparlers avec Mendor Typhoons et possiblement rallier les Matukai à l'Ordre Jedi. Cependant, Typhoons refusa la proposition des Jedi comme cela avait été le cas avec les Zeison Sha sur Yanibar.

Peu après notre mission diplomatique ratée sur Yanibar, nous apprîmes qu'un Matukai nommé Mendor Typhoons et deux de ses apprentis avaient défait un gang de pirates près d'Ord Radama. Une réunion fut arrangée en orbite de la planète, et au cours de cette réunion avec Typhoons, je sentis qu'il était un être d'une très bonne humeur. La façon dont il souriait quand il disait qu'il pensait que la méthode d'apprentissage de la Force des Jedi était à la fois élitiste et inefficace, et qu'il pensait qu'il pourrait faire un meilleur travail d'entrainement des étudiants que l'Ordre Jedi le pourrait. Il était si inoffensif et charmant que je pensais qu'il était en train de faire de lui-même l'objet d'une mauvaise blague. Mais ce n'était pas le cas. Il était sérieux. Et j'ai soudainement réalisé que lui et ses apprentis étaient encore moins intéressés par une alliance avec les Jedi que les Zeison Sha.

Parce que les Matukai sont des utilisateurs de la Force qui ne se seraient pas qualifiés pour la formation de Jedi en premier lieu, je crois que l'on peut se contenter de laisser les Matukai exister comme une organisation autonome, à condition qu'ils continuent à se tenir éloigner du Côté Obscur.
__Bodo Baas

560 ans après ces évènements et peu après la Grande Purge Jedi, les Matukai furent pourchassés par Darth Vader et les membres de l'Inquisitorius car sensibles à la Force. Les Matukai agirent alors en conséquence et se cachèrent ; ce qu'ils parvinrent à faire lorsqu'ils ne se faisaient pas débusquer et massacrés. Cependant, cela n'empêcha pas quelques Matukai de garder leurs traditions liées à la Force et de former des apprentis en secret. Quelques années après la défaite de l'Empire Galactique et la création de la Nouvelle République, quelques Matukai firent le choix de rejoindre les rangs du Nouvel Ordre Jedi de Luke Skywalker après qu'un appel aux apprentis fut lancé, car les normes étaient moins strictes que celles que prônaient feu le Conseil Jedi.