Bombardier d'assaut Cimeterre

Pendant la période précédant la Bataille d'Endor, l'entreprise décida de créer une nouvelle génération de bombardier léger. Lent et peu maniable, le modèle TIE perdait souvent les conflits contre les forces rebelles. Les ingénieurs de Sienar travaillèrent

Sienar Fleet Systems et l'Empire bénéficièrent d'un partenariat long et lucratif pendant l'ascension de Palpatine et la Guerre Civile Galactique. Les ingénieurs de Sienar furent presque les seuls fournisseurs impériaux d'engins légers, comme ceux de la célèbre série TIE. Sienar développait constamment de nouveaux vaisseaux. Pendant la période précédant la Bataille d'Endor, l'entreprise décida de créer une nouvelle génération de bombardier léger. Lent et peu maniable, le modèle TIE perdait souvent les conflits contre les forces rebelles. Les ingénieurs de Sienar travaillèrent donc avec les pilotes d'élite de l'Aile d'assaut Cimeterre, l'unité de bombardiers la plus décorée de l'Empire. Grâce à leurs remarques, le nouveau modèle prit forme et fut baptisé Cimeterre en leur hommage. Mais la mort de Palpatine perturba l'Empire et le programme de développement de l'engin fut momentanément interrompu. Lorsque le Grand Amiral Thrawn prit le contrôle des dernières forces impériales, la production des Cimeterres reprit et les vaisseaux intégrèrent la flotte du Chiss. Les chantiers de Sienar perfectionnèrent le modèle, sortant un Cimeterre Mark II quelques mois avant la défaite de Thrawn à Bilbringi. Le bombardier de deuxième génération était plus rare que les autres.

Le Cimeterre entra au combat sous le commandement des derniers Impériaux et fut redouté par de nombreux officiers des forces de la Nouvelle République. Le grand amiral Thrawn en utilisa lors d'une frappe décisive contre la planète Mrisst, un monde du Noyau. L'attaque de Thrawn fut menée par un escadron complet de Cimeterres, soit 72 vaisseaux transportant plus de 1000 missiles. Il s'agissait simplement d'une diversion stratégique : Thrawn éloigna ainsi de Coruscant les forces de la Nouvelle République. Après la mort de Thrawn, la Nouvelle République captura de nombreux Cimeterre, même si certains restèrent aux mains de factions hostiles. Le bombardier servit ainsi avec des résultats mortels dans l'orbite de Yinchorr. L'ancien officier de la Garde Rouge, Kir Kanos, transforma un vaisseau armé en bombe volante pour frapper le destroyer stellaire impérial Empereur Vengeur. Reliant les missiles à fragmentation à un système à retardement, Kanos déclencha une explosion assez puissante pour déchiqueter l'intérieur du vaisseau quand le Cimeterre arriva à son bord.

Sans les capsules jumelles du bombardier TIE, le Cimeterre ressemble plutôt au TIE avancé ou au TIE intercepteur. A sa proue se trouve un cockpit indépendant pour le pilote et l'artilleur, qui entrent et sortent par une rampe sur le sol du module. Il est relié au fuselage principal par un anneau à fixations explosives, lui permettant de se détacher si le Cimeterre est endommagé. L'habitacle contient du matériel de survie rudimentaire. Grâce à ses moteurs à répulsions peu puissants, il peut atterrir en douceur ou dériver dans l'espace jusqu'à l'arrivée des secours. Le fuselage conique abrite le coeur du réacteur à ionisation solaire, les senseurs de ciblage et de navigation, les générateurs de répulsion et le moteur ionique. Comme la plupart des engins impériaux, le Cimeterre n'a pas d'hyperdrive et fonctionne à partir d'un vaisseau porteur. On ignore sa vitesse maximale, mais il est bien plus agile que son prédécesseur TIE. Il l'égalise pour le vol atmosphérique, atteignant 850 kilomètres/heure, mais grâce à ses répulseurs, il peut effectuer des bombardements à plus de 1000 kilomètres/heures.

Un Bombardier d'assaut Cimeterre. Un Bombardier d'assaut Cimeterre.
Le Cimeterre Mark II est plus rapide avec un vol atmosphérique de 1150 kilomètres/heure et des pointes à 1250 kilomètres/heure pour le largage de bombes. Sa vitesse est due à son réacteur puissant, mais le vaisseau n'est pas très endurant et a une portée de vol assez réduite. Le bombardier d'assaut est surtout déployé contre des cibles au sol et transporte seize missiles à fragmentation dans ses magasins jumeaux. Des grenades à proton et des têtes à détonateur thermique font partie de ses munitions. Ses objectifs typiques comprennent les bâtiments, les forces mécanisées ou les véhicules et speeders de combat. Il peut aussi déployer des torpilles contre des vaisseaux capitaux.

Le Cimeterre est doté de deux canons laser de série L-s sur l'avant du cockpit. Ces armes ont un système de pistage avancé, qui les rend mortelles contre les véhicules légers ou l'infanterie. Sa coque en alliage de titanium renforcé lui offre plus de protection que n'en avait le Bombardier TIE. A l'inverse de la plupart des engins impériaux, il possède un générateur de bouclier, ajouté à l'insistance du Grand Amiral Thrawn.

Articles en rapport

Palpatine
Palpatine
Personnages
Coruscant
Coruscant
Planètes
Thrawn
Thrawn
Personnages
Mrisst
Mrisst
Planètes