Bloc Asylum

Section spéciale du Nouveau Temple Jedi spécialement aménagée pour détenir et observer des Jedi ou des êtres sensibles présentant des dangers pour la sécurité civile. Elle était maintenue en isolation vis à vis de la Force grâce à de nombreux Ysalamiri.

Situé dans les profondeurs du Nouveau Temple Jedi, le Bloc Asylum était une sorte de centre de détention spécialement conçu pour isoler les êtres sensibles à la Force dont la présence en liberté pouvait présenter des dangers. Bien qu'il semblait s'agir au premier abord d'une prison, ce n'était pas du tout dans cette optique qu'il fut été conçu, ni la manière dont il était utilisé par les Jedi du Nouvel Ordre Jedi. L'endroit présentait en effet tout le confort qu'un être vivant pouvait espérer, hormis bien sûr la liberté, et était conçu pour surveiller et analyser le comportement des Jedi retenus d'un point de vue médical.

Les cellules du Bloc Asylum étaient donc confortables et spacieuses, mais tous les murs étaient transparents, afin de pouvoir surveiller chaque résident quelle que soit son activité ou l'endroit où il se trouvait. Seule la salle de bain disposait de murs traditionnels pour préserver l'intimité de chacun. En outre, des passerelles étaient aménagées par dessus les cellules pour permettre aux Jedi Guérisseurs de surveiller de plus près chaque résident.

Puisqu'il pouvait héberger des individus au comportement potentiellement violent et aux pouvoirs très exercés, la sécurité du Bloc n'avait pas été conçue à la légère. Chaque cellule était scellée par un champ énergétique qui empêchait toute tentative de fuite et la zone était totalement isolée de la Force, grâce à la présence d'Ysalamirs, perchés dans les nombreux arbres Olbios qui bordaient l'entrée de la zone de détention.

Le Bloc Asylum fut utilisé à de nombreuses reprises sous le Nouvel Ordre Jedi. Il accueillit notamment l'ancien Jedi Raynar Thul, qui était tombé sous l'emprise de l'esprit collectif d'une colonie Killik au cours de la Guerre de l'Essaim. Plus tard, il accueillit également les nombreuses victimes de la Psychose de Force avec parmi elles le Jedi renégat Seff Hellin et la Falleen Natua Wan. Cependant, ces derniers furent finalement transférés à l'Académie Jedi de Shedu Maad lorsque les tensions entre l'Ordre et l'Alliance Galactique s'accentuèrent à propos de la détention sur Coruscant de ces éléments potentiellement incontrôlables.

Articles en rapport

Force
Force
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations