Bio-droïde TJ

Droïde de Sécurité JK-13.

Fruit de la recherche de Cestus Cybernetics, sur la planète Ord Cestus, le Bio-droïde TJ-13 (pour Tueur de Jedi) était le parfait symbole de l'alliance entre le droïde et la nature, faisant de lui un cyborg doté d'une intelligence limitée...

Parmi les contrebandiers et les gens de la basse classe, certains les appellent 'Tueurs de Jedi'.
_Lido Shan

Fruit de la recherche de Cestus Cybernetics, sur la planète Ord Cestus, le Bio-droïde TJ-13 (pour Tueur de Jedi) était le parfait symbole de l'alliance entre le droïde et la nature, faisant de lui un cyborg doté d'une intelligence limitée. Droïde à haute valeur ajoutée, son allure lui donnait presque celle d'une oeuvre d'art par le polissage de sa structure extérieure aux reflets dorés. Son corps cylindrique était supporté par huit jambes opérant individuellement, ce qui lui donnait une allure presque arachnoïde, outre le dard en guise de nez qui lui donnait davantage l'allure d'un insecte volant. Mais ce n'était pas pour son allure qu'on achetait à prix d'or ce nouveau type de droïde de sécurité: c'était bel et bien pour son caractère biologique, c'est-à-dire les tentacules issues des anguilles Dashata, des minuscules êtres sensibles à la Force qui vivaient dans les mares des cavernes de la planète. Mais ce furent les anguilles qui s'offrirent d'elles-mêmes au projet, en proposant des oeufs infertilisés pour chaque droïde TJ, ce qui permettait une symbiose entre les composants électroniques et les atouts biologiques de l'anguille naissante. C'est ainsi que naquirent les réflexes aiguisés du TJ, dont on disait qu'ils étaient capables de désarmer et de tuer un Jedi avec leurs tentacules.

D'autres composants furent rajoutés à posteriori sur le bio-droïde, notamment un générateur de boucliers pour le protéger des tirs de blasters et d'autres armes diverses, afin d'éviter, d'une part, la déviation des tirs par son armure polie, et d'autre part, l'échauffement de sa carapace et sa future destruction ou la mort de l'anguille par une trop forte chaleur. Depuis deux trous situés en haut de son thorax cylindrique, le TJ pouvait sortir ses deux paires de cinq tentacules pour attaquer son ennemi par surprise, leur longueur pouvant s'accroître ou se rétracter selon la distance. En mode normal, il immobilisait son ennemi afin de l'attirer face à ses photorécepteurs et entamer un scan rétinien pour sa propre base de données: à l'avenir, il se souviendrait de son attaquant. Mais il s'agissait aussi de déterminer le potentiel de l'attaquant: si ce dernier n'était pas une menace, il pouvait le conserver conscient et le donner aux forces de sécurité; dans le cas contraire, les anguilles activaient leurs propres systèmes de défense, c'est-à-dire des décharges électriques qui rendaient inconscient l'ennemi.

Lido Shan, technicienne de la République Galactique, fit une démonstration dans un stade de Coruscant en présence de plusieurs sénateurs et des Maîtres Jedi Kit Fisto et Obi-Wan Kenobi: un soldat ARC, Sirty, fut choisi comme cobaye pour le TJ, qui l'immobilisa rapidement. Mais ce n'était pas assez pour les sénateurs, qui tenaient réellement à ce qu'un Jedi combatte le Tueur de Jedi. Kit Fisto se porta volontaire et démontra qu'il pouvait, grâce à la Forme I du combat au Sabrelaser, remporter la victoire. Les deux Jedi, Nate/Jangotat, Sirty, Seefor, Forry, Xutoo et Doolb Snoil furent envoyés en mission pour essayer d'arrêter la production des bio-droïdes dont le Comte Dooku avait passé commande de plusieurs milliers d'exemplaires. Il y eut de nombreuses victimes, d'un côté comme de l'autre, mais finalement, la victoire vint des anguilles Dashata elles-mêmes qui, pacifiques, ne pouvaient tuer une autre espèce sans en devenir folles et auto-détruire le droïde ! La menace prit finalement fin.

Articles en rapport

Contrebandier
Contrebandier
Organisations
Kit Fisto
Kit Fisto
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Sirty
Sirty
Personnages