Transport Militaire d'Assaut Transgalactique Acclamator II

Déclinaison du Transport d'Assaut Acclamator I spécialisé dans le bombardement planétaire mis en service à la fin de la Guerre des Clones.

De par son ampleur et la violence qu'elle engendra, la Guerre des Clones marqua une véritable rupture dans l'histoire des conflits galactiques. Et l'une des raisons de ce "renouveau" des conceptions militaires est en partie inhérente à de nouvelles classes de vaisseaux spécialisés dans le bombardement orbital, dont le premier, avant même le Star Destroyer Victory I, fut le Transport Militaire d'Assaut Transgalactique Acclamator II.

Celui-ci était une variante du célèbre Transport d'Assault Acclamator I de Rothana Heavy Engineering, apparu vers la fin de la Guerre des Clones, et dont l'armement avait été considérablement modifié afin d'en faire un vaisseau de guerre à part entière, et non plus simplement un transport de troupes lourdement armé. Ainsi, les douze turbolasers quadruples, les vingt-quatre canons laser légers de défense et les quatre lance-torpilles à protons furent remplacés par seize turbolasers moyens adaptés au combat spatial contre d'autres vaisseaux capitaux, et par deux lance-torpilles à protons d'assaut (alimentées par soixante projectiles contenus dans la soute à munitions) dont les projectiles, extrêmement puissants, pouvaient faire des miracles pour abattre des boucliers planétaires. Ainsi, deux Acclamator II suffisaient pour mener une opération de type Base Delta Zero contre des planètes industrielles ou populeuses. Cependant, l'entrée en service dans les forces séparatistes de vaisseaux capitaux plus modernes, comme le Destroyer léger Recusant ou surtout le Destroyer Providence, le rendirent rapidement obsolète pour les combats spatiaux et pressèrent la mise en service par la République Galactique des nouveaux Star Destroyer Venator, puis du Star Destroyer Victory II.

Il est intéressant de constater que l'Acclamator II conserve la désignation de "Transport Militaire d'Assaut Transgalactique" de son prédécesseur ; cependant, l'installation de nouveaux systèmes offensifs plus puissants rendit nécessaire la réduction de près de 80% des capacités d'emport en troupes de l'appareil : il ne pouvait en effet plus embarquer que 3200 soldats, 64 speeder-bikes, 10 AT-TE, 16 canonnières LAAT et 8 pièces d'artillerie SPHA, ce qui explique qu'il ne fut pour ainsi dire jamais utilisé lors d'opérations de débarquement.

L'Acclamator II servit durant toute la fin de la Guerre des Clones, puis fut maintenu en service par la Marine Impériale dans des secteurs secondaires, déclassé en tant que "frégate" - le Rand Ecliptic, célèbre pour sa mutinerie, semble être un Acclamator II modifié et déclassé. Les derniers exemplaires repérés le furent pendant les opérations menées par l'Empereur ressuscité.

Articles en rapport

Rothana
Rothana
Planètes