Transport Lourd YZ-2500

Construit par la Corellian Engineering Corporation, l'YZ-2500 était l'un des plus gros transports en vente libre à l'époque de la Guerre Sitho-Impériale.

Construit par la Corellian Engineering Corporation, l'YZ-2500 était l'un des plus gros transports en vente libre à l'époque de la Guerre Sitho-Impériale. Sans pour autant être classé parmi les vaisseaux capitaux, il possédait une taille jugée impressionnante et une force de frappe non négligeable, en l'occurrence des canons laser lourds et deux batteries de turbolasers moyens. D'ailleurs en raison de la puissance des diverses armes disponibles, les avocats de la société de Corellia durent surmonter les sévères restrictions du Nouvel Empire Galactique en vigueur pour permettre sa commercialisation. Pour cela ils parvinrent à convaincre les bureaucrates que cet appareil était l'outil idéal pour protéger les nombreux convois et les voies de navigation contre les bandes de pirates qui sévissaient dans les différents secteurs. Un argument qui porta finalement ses fruits. En dépit de l'autorisation de lancer la production, les autorités restèrent toutefois sceptiques, et à juste titre, sur les véritables intentions des futurs propriétaires. Elles doutaient surtout que l'utilisation de ce modèle contribue réellement à la stabilisation des routes commerciales.

Un Transport Lourd YZ-2500. Un Transport Lourd YZ-2500. Selon les données techniques disponibles, la soute du vaisseau était assez vaste pour accueillir une cargaison de soixante mille tonnes, soit une capacité cinq cents fois supérieure à celle des autres séries en circulation. Cette possibilité d'emport incitait généralement la plupart des entreprises de fret à employer un seul navire pour livrer de gros volumes plutôt que de mobiliser plusieurs convoyeurs plus petits. Ainsi, elles minimisaient en même temps les risques d'embuscade. La Flotte du Noyau de l'Alliance Galactique du Duros Gar Stazi profita également des multiples atouts de l'YZ-2500 pour acheminer des troupes et des vivres à travers la Galaxie sans attirer l'attention des Douanes Impériales. L'un d'eux, à savoir le Pride of Corellia de l'Amiral Nict, participa par exemple à la Bataille de Caamas.

Par ailleurs, beaucoup de ces engins finirent par tomber entre les mains des Seigneurs du Crime et des Barons de la Contrebande. Apparemment son prix prohibitif, un million cinq cent mille crédits, était loin d'être un problème pour eux, au contraire des capitaines modestes qui ne pouvaient se permettre une dépense aussi importante.

Articles en rapport

Corellia
Corellia
Planètes