Les Termes de l'Alliance

Informations générales
Acteurs principaux
Date de début
  • +25 ap. BY
Date de fin
  • +25 ap. BY
Contexte historique
Période chronologique
ÉvénementCet épisode marque le début de l'invasion Yuuzhan Vong dont les Mandaloriens furent les instruments. Cependant, on ne plaisantait pas avec Boba Fett, pas même si on s'appelait Nom Anor.

Après qu'il eut indirectement poussé les Mandaloriens de Boba Fett à devenir le Troisième Camp dont il avait besoin, Nom Anor décida d'accélérer ses plans pour permettre l'Invasion Yuuzhan Vong. En effet, un an s'était écoulé depuis son premier entretien avec Goran Beviin et les Mando'ade avaient déjà semé beaucoup de troubles dans la Galaxie, via les meurtres de plusieurs ennemis stratégiques. L'efficacité - reconnue par Nom Anor - des Mandaloriens pour l'assassinat avait permis de semer le chaos sur plusieurs planètes, facilitant l'invasion des vaisseaux de guerre Yuuzhan Vong.

Or, huit semaines seulement avant l'Invasion, Anor, sous couvert de l'identité d'Udelen, se déplaça pour rencontrer Boba Fett sur Mandalore. Il lui donna rendez-vous, à lui et aux Mandaloriens à qui il avait déjà eu affaire - Briika Jeban, Dinua Jeban, Goran Beviin, Tiroc Vhon, Cham et Suvar Detta - à la frontière de la Bordure Extérieure pour d'autres missions. En réalité, il les mena au beau milieu de l'armée d'invasion composée d'un Transporteur de Chasseurs A-vek Iiluun et de plusieurs chasseurs. Déstabilisés, les Mandaloriens ne se laissèrent pas ouvertement impressionner par cet étalage de technologies organiques. Avant la mission, Briika Jeban demanda à Beviin s'il accepterait d'adopter sa fille en cas de malheur. Il accepta sans même hésiter. Nom Anor invita Fett et Goran Beviin à bord de son vaisseau, qui y allèrent, non sans quelque appréhension. Les Mandaloriens virent là une chance en or d'en apprendre plus sur les technologies de l'envahisseur; ils firent de nombreux prélèvements.

Nom Anor avoua tout à Boba Fett: l'invasion, la réduction en esclavage des peuples galactiques et la transformation des planètes. Face à un étalage de souffrance sur un pauvre Humain, les Mandaloriens comprirent que les Vong étaient dangereux. De par leur étrangeté, ils étaient redoutables, même pour le grand Boba Fett. Anor le menaça ouvertement, lui et son peuple, mais en dépit de ces remarques, Fett resta imperturbable et fit en sorte que Nom Anor voit toujours ses Mandaloriens comme des alliés plus que comme des esclaves. Le Mandalore négocia ses services contre l'absence de conflit dans le secteur Mandalorien. Nom Anor accepta le marché, même si Fett comprenait qu'ils seraient eux aussi la cible des Vong une fois qu'ils n'auraient plus besoin d'eux. De toute façon il déplora le rôle double d'Anor vis à vis de ses hommes et les rêves de grandeur des Yuuzhan Vong en général. Il décida de profiter de la situation, même si les Mandalorian Protectors allaient lancer l'opération de Siège de la Station Birgis comme l'avait ordonné Nom Anor.

Les plus consultés ensuite...