Lance-Missiles E-60R

L'efficacité des véhicules de l'Armée de la République lors de la bataille de Geonosis, en particulier la Canonnière d'Assaut Républicaine TIO/BA poussa la Confédération des Systèmes Indépendants à construire une arme de percée pour l'infanterie.

L'efficacité des véhicules de la Grande Armée de la République lors de la Bataille de Geonosis, en particulier l'AT-TE et le SPHA-T, poussa la Confédération des Systèmes Indépendants à construire une arme de percée pour l'infanterie. Produit sous la houlette du Techno Union de l'Emir Wat Tambor dans les ateliers de Baktoid Armor Workshop, le lance-missiles E-60R était bon marché et avait de plus un coût de production très faible. Maniable et légère, l'arme fut conçue pour les Droïdes de Combat de classe B1. Dans un effort d'économie les Séparatistes décidèrent d'utiliser des composants de seconde zone. Malgré cela le lance-missiles restait très dangereux.

Un Lance-Missiles E-60R. Un Lance-Missiles E-60R.
Son fonctionnement était des plus simple : le droïde devait obligatoirement dans un premier temps acquérir la cible dans son viseur, puis le système d'acquisition automatique de cible prenait le relais, alors seulement l'utilisateur lançait le missile. Le plus souvent le projectile ne ratait jamais sa cible, abattant le véhicule visé du premier coup. Les pilotes des divers véhicules de la République apprirent rapidement à craindre cette nouvelle arme dévastatrice. Lors de la Bataille de Muunilinst sous la direction du Général Obi-Wan Kenobi, une Canonnière d'Assaut Républicaine TIO/BA, qui transportait le Capitaine Fordo et le groupe des 10 de Muunilinst fut abattue par un lance-missiles E-60R.

Articles en rapport

Techno Union
Techno Union
Organisations