Canonnière Warrior

Canonnière Warrior

Canonnière Warrior
Informations générales
Type de vaisseau
  • Vaisseaux Capitaux
Constructeur/Producteur
  • Republic Engineering Corporation
Caractéristiques techniques
Taille
  • 190 mètres
Armement
  • 4 lance-missiles à concussion (C)
Capacité
  • 500 tonnes
Equipage
  • 36 artilleurs
Passagers
  • 10 passagers
Blindage
  • 500
Boucliers
  • 300
Vitesse spatiale
  • 80 MGLT
Hyperpropulsion
  • x1
Hyperpropulsion d'urgence
  • x10
Senseurs
  • 40 / 80 / 100 U.S.
Autonomie
  • 3 mois
Maniabilité
  • 48 DPF (est.)
Commerce
Prix
  • Non disponible à la vente
Données complémentaires
Vitesse atmosphérique
  • 1050 km/h
VaisseauRapides, maniables et mortelles, les Canonnières Warrior, construites sur la même base que le Patrouilleur Agave, furent conçues dans le cadre des Nouvelles Classes pour remplacer les Canonnières Corelliennes vieillissantes, qu'elles surpassent tant du po

Rapides, maniables et mortelles, les Canonnières Warrior, construites sur la même base que le Patrouilleur Agave, furent conçues dans le cadre des Nouvelles Classes pour remplacer les Canonnières Corelliennes vieillissantes, qu'elles surpassent tant du point de vue des performances que de l'armement.

Celui-ci fait de la Warrior un adversaire redoutable pour les chasseurs qui, sans pouvoir espérer l'endommager du fait de son épais blindage, sont balayés par ses huit canons laser, mais aussi pour des croiseurs lourds voire des Star Destroyers, qu'elle peut harasser en groupe, tirant parti de ses missiles, de ses dix turbolasers, de sa petite taille et de sa vitesse. En opérations, les Canonnières Warrior sont employées pour forcer la première ligne de défense ennemie, créer une brèche, détruire le vaisseau principal de la formation adverse - généralement un croiseur lourd - avant de fuir en hyperespace.

Les Warriors entrèrent en service dans la cinquième Flotte peu avant la Crise de la Flotte Noire : citons par exemple le Maraudeur, qui fut assigné au Colonel Pakkpekatt pour intercepter le Vagabond Teljkon, ou le Vengeur, du capitaine Inadi, détruit au cours de la Bataille d'ILC-905.

Références

Beaux Livres
  • Cracken's Threat Dossier, 1997

Les plus consultés ensuite...