Canon laser Super Blaster 920

Produit de la firme Borstel Galactic Defense, le canon laser Super Blaster 920 était destiné à équiper la majorité des bâtiments de la Marine Impériale, ainsi que l'Etoile Noire I et l'Etoile Noire II.

Produit de la firme Borstel Galactic Defense, le canon laser Super Blaster 920 était destiné à équiper la majorité des bâtiments de la Marine Impériale. Ayant fait ses preuves contre les chasseurs et navires d'abordage, l'Empire Galactique passa un contrat avec Borstel pour en fournir 2500 au Département Impérial de Recherche Militaire, lequel les installa sur l'Etoile Noire I, et quatre ans plus tard sur l'Etoile Noire II, pour la défense anti-chasseurs. Trois Artilleurs impériaux étaient nécessaires pour manier le SB-920, lequel faisait feu derrière un champ magnétique : un équipier en charge de l'ordinateur de visée s'occupait de sélectionner des cibles pour le canonnier, pendant que le technicien s'assurait que le canon ne surchargeait pas ou ne manquait pas d'énergie.

L'ordinateur d'acquisition de Borstel était l'un des atouts de la DCA impériale : il repérait les vaisseaux ennemis, calculait leurs trajectoires probables et ainsi que celles des cibles secondaires dans le même temps. Bref, le canonnier n'avait qu'à presser le détente ! Techniquement, ce canon laser fonctionnait comme tous les autres : le gaz, combiné à la charge énergétique, était dirigé dans la chambre de tir, tandis que l'embout projetait un gaz refroidissant, évitant ainsi son explosion. Là où le SB-920 différait des autres canons laser, c'était dans son temps de recharge, multiplié par trois.

Pourtant, force est de constater que la DCA ne fut pas à l'origine de nombreux morts lors de la Bataille de Yavin. L'historien Voren Na'al trouva la réponse dans les archives impériales de Galvoni III : un officier zélé aux ordres du Général Cassio Tagge, dans une tentative de réunir les meilleurs canonniers avec les moins expérimentés afin de les motiver et les faire apprendre plus vite les ficelles du métier, les avait en fait réunis sur chaque poste... par ordre alphabétique ! L'unité des équipes vola donc en éclats, permettant aux X-Wings et Y-Wing de remporter la victoire.

Articles en rapport