Bangor

Bangor était le Bantha personnel de Tahiri Veila. Possédant une profonde connexion avec sa maîtresse, il vint à son secours alors qu'elle affrontait les dangers du désert de Tatooine en compagnie d'Anakin Solo.

(/encyclopedie/personnage-anakin-solo), lors de leur arrivée sur Tatooine]Anakin, viens que je te présente mon Bantha. Il s’appelle Bangor.
_Tahiri Veila à [Anakin Solo

Après la mort de ses parents, Tahiri Veila fut élevée par un Tusken prénommé Sliven. Formée comme un membre à part entière de la tribu, la jeune fille se vit confier son propre Bantha, qu’elle décida de surnommer Bangor, bien que les Hommes des Sables n’aient pas pour habitude de donner des noms à leurs montures. L’animal, si l’on ignore s’il était réellement sensible à la Force, possédait une véritable connexion avec sa maîtresse. Ainsi, chaque fois qu’elle avait eu besoin de réconfort au cours des années qu’elle passa sur Tatooine, Bangor était venu la trouver, comme s’il avait ressenti son appel. Ce fut d’ailleurs grâce à ce lien mystérieux qui les unissait tous les deux que Tahiri triompha de son [épreuve de survie dans le désert](/encyclopedie/epreuve-de-survie-sur-tatooine).

Alors qu’il ne lui restait plus que deux des sept jours impartis pour regagner le campement de la tribu et que son compagnon [Anakin Solo](/encyclopedie/personnage-anakin-solo) nécessitait des soins rapides de ses blessures infligées par un Dragon Krayt, Tahiri appela son Bantha via la Force. Le fidèle compagnon finit par faire son apparition et amena les deux apprentis Jedi à destination, juste à temps pour empêcher l'ambitieuse Vexa de parvenir à ses fins et sauver la vie de Sliven. Lorsque Tahiri repartit pour le Praxeum Jedi afin d’y poursuivre sa formation, elle confia le Bantha aux bons soins de son père adoptif. Cependant, le dirigeant expira peu de temps après et le sort de Bangor à partir de ce moment demeure incertain. On peut néanmoins supposer qu’il trouva un autre propriétaire au sein de la tribu.