Assassinat sur Null

Durant la Guerre des Clones, le Comte Dooku se rendit sur Null afin de rallier Bezim, Vicondor et Junction V à la cause séparatiste. Cependant, la réunion tourna en sa défaveur et Dooku organisa un assassinat pour reprendre les rênes de la réunion.

Lorian Nod, un ancien camarade du Comte Dooku au Temple Jedi, était revenu une fois de plus hanter les pensées du Comte alors que ce dernier s'était rendu pour affaires sur Null. Les anciens camarades étaient devenus des frères ennemis après le départ de Dooku et cette affaire ressurgissait du néant autour de la question de la planète Junction V. Cette dernière, à la porte de la Bordure Médiane et aux carrefours de plusieurs routes commerciales hyperspatiales, était jumelée avec deux autres mondes : Bezim et Vicondor. Les dirigeants des trois planètes, mais aussi de la lune de Delaluna, devaient choisir le camp que l'alliance fragile des trois planètes allait rejoindre. Ces quatre entités, à la fois individuelles et collectives, avaient la mainmise sur le spatioport de la Station 88, une manne financière attirant la plupart des cargos venus se ravitailler pour continuer leurs routes soit vers le Noyau, soit vers la Bordure.

Le Comte Dooku, soucieux de s'attirer cette manne financière et les supports créés par l'alliance, organisa une conférence des leaders planétaires sur une planète neutre au cours de la Guerre des Clones, la planète Null. Lorian Nod, leader de la planète Junction V, se présenta à Dooku comme son principal opposant mais aussi son principal client quant à l'ouverture dune alliance avec les Séparatistes. En vérité, Nod renseignait en secret le Conseil des Jedi des évènements se déroulant lors de la conférence et tentait de faire basculer ses homologues délégués dans le camp de la République. Mais Dooku, qui avait compris le manège que jouait son ancien camarade, se décida à faire une action coup de poing en préparant l'assassinat d'un des délégués afin de faire tourner le vote en sa faveur. Cependant, sa tentative échoua lamentablement lorsque Lorian Nod se dressa contre lui en réaffirmant le loyalisme de Junction V et des autres planètes. La Station 88 se rallia à la République Galactique suite au départ de Dooku. Mais ce dernier était un très mauvais perdant.

Il fit sceller les portes de la salle de conférence et ordonna à des super droïdes de combat de tuer tous les délégués et leurs assistants. Cependant, Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker débarquèrent afin de les sauver. Ils détruisirent les droïdes de combat tandis que Lorian Nod se lançait à la poursuite de son ancien camarade qui fuyait vers son vaisseau pour rallier l'espace Séparatiste. Les deux Jedi étaient en réalité arrivés sur la planète pour enquêter sur la prétendue tentative d'assassinat du sénateur Samish Kash, dont le meurtrier soupçonné était Lorian Nod. Kash avait été secouru et avait survécu à ses blessures. L'ancien Jedi ne savait peut-être pas ce qu'il faisait en essayant, d'une manière désespérée certainement, de faire avouer ses crimes au Comte de Serenno. Ce dernier, pour toute réponse, lui enfonça son Sabrelaser dans le coeur avant de s'enfuir. L'ancien Jedi eut tout de même le privilège de rejoindre la Force après avoir fait sa propre rédemption. Quant à Skywalker, il s'en voulut d'avoir non seulement laissé Nod se faire tuer mais aussi d'avoir laissé s'échapper Dooku une seconde fois après Raxus Prime.

A propos de cet article

Leris
Version Légendes, par Leris.
Dernière mise à jour le 30 novembre 2007.
2 184 lectures.
Corrigé par nos correcteurs.
Signaler une erreur

Articles en rapport

Comte Dooku
Comte Dooku
Personnages
Samish Kash
Samish Kash
Personnages
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Serenno
Serenno
Planètes