Vaisseau-Prison Lictor

Vaisseau-Prison Lictor

Vaisseau-Prison Lictor
Informations générales
Type de vaisseau
  • Stations Spatiales
Constructeur/Producteur
Caractéristiques techniques
Taille
  • 764 mètres
Armement
  • 2 projecteurs de rayons tracteurs
Capacité
  • 1 500 tonnes
  • Ravitaillement pour 2 mois
Equipage
  • 60 membres d'équipage
  • 46 artilleurs
Passagers
  • 8 000 prisonniers normaux
  • 1 000 en haute sécurité
Vitesse spatiale
  • 30 MGLT
Hyperpropulsion
  • x2
Commerce
Prix
  • 7 800 000 crédits
Vaisseau LégendeAu cours des Guerres des Clones, les Protecteurs Mandaloriens de Mandalore the Resurrector mirent en chantier les énormes Vaisseaux-Prisons de classe Lictor. Rendili StarDrive répondit à leurs attentes en concevant ces terribles bâtiments de guerre.

Nous sommes dans un Vaisseau-Prison impérial comme ceux dans lesquels on transportait les Chevaliers Jedi pendant la Grande Purge.

Luke Skywalker.

Au cours des Guerres des Clones, les Protecteurs Mandaloriens de Mandalore the Resurrector mirent en chantier les énormes Vaisseaux-Prisons (Vaisseaux-Donjons) de classe Lictor. Rendili StarDrive répondit aux attentes de ses commanditaires en concevant ces terribles bâtiments de guerre, qui furent mis en fonction au paroxysme de la Grande Purge Jedi afin d'y enfermer Jedi et autres prisonniers représentant un danger pour l'Ordre Nouveau.

Les Mandaloriens avaient soigneusement étudié la conception de ces navires. Réparties au sein de plusieurs sections, les cellules avaient donc été aménagées dans des conditions différentes où les variations de la gravité, de la température, de la luminosité, de l'atmosphère, de l'hydrométrie et d'autres facteurs accentuaient au maximum le caractère oppressif de la captivité, rendant l'esprit des prisonniers plus malléable et les maintenant dans un état de docilité durant les transferts. Chaque espèce possédait une faiblesse qui avait été exploitée, rendant l'efficacité de ces Dungeon Ships optimale.

Vaisseau-Prison Lictor

Quand bien même ces mesures de sécurité ne suffisaient pas, les geôliers étaient capables de faire régner l'ordre en délivrant dans les cloisons des cellules de courtes décharges électriques de haute intensité, des gaz hallucinogènes, ou d'enclencher des sirènes qui achèveraient de briser les derniers prisonniers réfractaires à l'obéissance. Les gardiens veillaient à faire respecter le calme à bord des croiseurs Lictor. Leurs rangs hétéroclites étaient composés aussi bien d'humains que de droïdes, et tous étaient armés de manière à faire face à toutes les éventualités. La structure du bâtiment, combinée à cette garde renforcée, suffisaient à dissuader les mutineries, et les rares soulèvements qui perturbèrent ces Vaisseaux-Prisons se trouvaient matés rapidement.

Vaisseau-Prison Lictor

Les croiseurs de classe Lictor servirent l'Inquisition, car ils parvenaient étonnamment bien à désorienter les Chevaliers Jedi, dont la principale aspiration était de survivre, bien avant de penser à fuir. Si les alliages qui composaient les cloisons rendaient illusoire tout échappatoire, les geôliers agrémentaient le périmètre des sections réservées aux Jedi de boucliers énergétiques - comme ceux employés sur les Cages à Energie Universelles - qui leur empêchait toute utilisation de la Force. Ultime précaution prise par les gardiens pour affaiblir leurs prisonniers Jedi, la limitation des ressources les affaiblissait tellement qu'elle les contraignait à se plonger dans un état d'hibernation durant la durée du trajet, oblitérant de leur esprit l'idée même de se rebeller.

Afin de parer à l'éventualité où des prisonniers parviendraient à prendre le contrôle du vaisseau, les Lictors n'étaient pas équipés d'ordinateurs de navigation. Ainsi, tout voyage hyperspatial était déterminé par deux coordonnées, celles du point de départ et celle du point d'arrivée, rendant obligatoire un calcul de coordonnées pour procéder à un nouveau saut. Qui plus est, le pont de commandement situé sur le dessus de l'appareil pouvait être détaché du reste du vaisseau en cas de problème. Les rations et le signal d'urgence permettraient la survie de l'équipage, alors que le reste du bâtiment était simplement voué à la destruction.

Au cours des nombreuses années de traques incessantes à l'encontre des derniers Jedi ou d'opposants politiques, les Lictors s'imposèrent partout comme un symbole de désespoir. Ils apparaissaient ici et là, les limiers de l'Empereur et de Darth Vader y enfermant leurs proies, puis disparaissaient dans les ténèbres vers Byss, où le véritable visage de l'Ordre Nouveau s'offrait aux captifs. Ce fut ainsi qu'au cours de la Bataille de Coruscant en l'an 10, Luke Skywalker fut capturé et précipité dans une cellule d'un Dungeon Ship, et mené à l'Empereur sur Byss, son sinistre monde.

Références

Beaux Livres
  • Dark Empire Sourcebook, 1993

Les plus consultés ensuite...