Transport de Fret Action VI

Transport de Fret Action VI

Transport de Fret Action VI
Informations générales
Type de vaisseau
  • Transports
Constructeur/Producteur
Caractéristiques techniques
Taille
  • 125 mètres
Capacité
  • 90.000 tonnes
Equipage
  • 10 membres d'équipage
Vitesse spatiale
  • 20 MGLT
Hyperpropulsion
  • x3
Autonomie
  • ravitaillement pour 3 mois
Commerce
Prix
  • 1 000 000 /500 000 crédits d'occasion
Données complémentaires
Vitesse atmosphérique
  • 650 km/h
VaisseauSurnommé « inaction » du fait de sa vulnérabilité et de son absence d'armement, le Transport de Fret Action VI est le plus récent produit de la série des transports Action de la Corellian Engineering Corporation

Un Transport de Fret Action VI.

Un Transport de Fret Action VI.

Surnommé, tout comme ses prédécesseurs le Transport de Fret Action IV et le Transport de Fret Action V, « inaction » du fait de sa vulnérabilité et de son absence d'armement, le Transport de Fret Action VI est le plus récent produit de la série des transports Action de la Corellian Engineering Corporation, et, aussi étonnant que cela puisse paraître, sa production ne discontinua pas depuis la mise en chantier des premiers exemplaires, peu avant la Bataille de Geonosis. Paradoxalement, la capture d'un Transport Action VI sans entraîner la destruction de l'appareil n'est pas des plus aisées du fait de sa taille : il faut en effet prendre d'assaut la passerelle et désactiver les propulseurs avant que l'équipage ne réagisse.

Néanmoins, lorsqu'ils opèrent sans escorte, les Action VI sont peu aptes à résister aux assauts de B-Wing, c'est pourquoi plusieurs de ces appareils furent capturés par l'Alliance Rebelle, qui les utilisa intensément en considérant qu'ils valaient « leur poids en or », du fait de leurs capacités d'emport près de cinq fois plus importantes que celles du Transport Moyen GR-75 des Chantiers navals Gallofree. L'Empire Galactique utilisa ces appareils en grand nombre au sein de convois, ne comptant guère compte des pertes qu'ils subissaient en raison de leur faible coût. Quelques pirates armèrent ces appareils et les modifièrent afin qu'ils puissent emporter quelques chasseurs, donnant naissance au Croiseur d'Interception Pirate.

Enfin, c'est un Action VI modifié, par l'adjonction d'un armement de trois turbolasers et d'un blindage comparable à celui d'une Frégate Lancer, le Wild Karrde, vaisseau du contrebandier éponyme, qui reste le plus célèbre de ces appareils.

Références

Beaux Livres
  • Pirates & Privateers, 1996
  • Star Wars Les Dossiers Officiels , 2002
  • The Essential Guide to Vehicles and Vessels, 1996
  • The Thrawn Trilogy Sourcebook , 1996
  • Rebel Alliance Sourcebook, 1994
  • The Far Orbit Project, 1998

Les plus consultés ensuite...