Paroles d'Uueg Tching

Les Paroles d'Uueg Tching, Empereur d'Atrisia, étaient des écrits adressés à ses descendants. L'Empereur Palpatine s'en empara et les fit transférer dans sa collection privée. Le manuscrit disparut peu après la libération de Coruscant.

Les Paroles d'Uueg Tching sont les parchemins des écrits - en Script Atrisien - du 54ème Empereur Atrisien, ayant régné au cours de la Troisième Période Atrisienne, c'est-à-dire une période comprise entre 4600 et 4500 ans avant la Bataille de Yavin. Cet Empereur était connu pour son règne tyrannique et aussi pour avoir été le plus grand despote éclairé de l'Empire Atrisien. Ses Paroles furent les recueils de ses meilleurs enseignements destinés aux descendants de la dynastie Tching : Oeana Tching, surnommée l'Impératrice Invisible et Eoaq l'Expansif, pour ne citer que les plus connus. Au cours de son règne, Uueg Tching eut à affronter environ une trentaine de rébellions à son encontre et décida d'expliquer de quelle manière il était parvenu à étendre son empire : assassinats, trahisons, manipulations, mais aussi diplomatie, stratégie militaire et organisation interne du pouvoir. Il retravailla ses propres écrits à l'encre rouge. Ses paroles les plus connues restent sans aucun doute les suivantes, appliquées à la lettre par la division Infiltration du Bureau des Opérations des Renseignements Impériaux :

Il y a trois façons de détruire son ennemi. La première, et la plus évidente, est de l'obliger à vous affronter. La meilleure des façons est de l'obliger à se détruire lui-même ; peu d'ennemis sont aussi obligeants. La façon médiane est de détruire votre ennemi de l'intérieur. Une application judicieuse de la façon médiane rendra vos coups encore plus puissants lors d'une attaque. Depuis la façon médiane, il est possible de pousser votre ennemi à l'auto-destruction.
_Extrait des Paroles

Environ 3000 avant la Bataille de Yavin, le manuscrit fut déposé au sein de la Bibliothèque Historique Impériale et entretenu par le Département des Livres Rares de Kitel Phard. Environ 1500 ans plus tard, les dirigeants de l'Empire Atrisien décidèrent d'imprimer les Paroles afin de les conserver pour la postérité et quelques exemplaires furent distribués à la noblesse de l'Empire Atrisien. Il fallut attendre 500 ans supplémentaires pour que le livre soit entièrement inséré dans une base de données et accessible en ligne, et ce à l'initiative du Parlement Atrisien qui avait pris le contrôle sur l'Empereur. Ceux qui souhaitaient des exemplaires du livre devaient le commander en ligne pour une somme assez importante, destinée à faire fonctionner la chambre des représentants.

Un an avant la Bataille de Yavin, l'Empereur Palpatine, se réclamant de l'héritage des Empereurs Atrisiens, ordonna à ce que le manuscrit original soit transféré au Musée Galactique de Coruscant. Accueillis par une fanfare impériale et l'Empereur en personne, les écrits échouèrent finalement dans sa collection privée, afin de le garder pour sa valeur symbolique. Après la victoire de l'Alliance Rebelle lors de la Bataille d'Endor et l'approche de la Nouvelle République des Mondes du Noyau, les collections de Palpatine furent redirigées vers Byss. Cependant, la navette au sein de laquelle étaient les Paroles s'écrasa, mais nul n'apprit où. Corellia Antilles, célèbre xénoarchéologue, lança une campagne pour retrouver le manuscrit et obtint le soutien du Commonwealth Atrisien, lequel offrirait son soutien au gouvernement néo-républicain en échange des écrits.

Articles en rapport

Palpatine
Palpatine
Personnages
Byss
Byss
Planètes
Atrisien
Atrisien
Cultures