Droïde astromech R4

Droïde astromech R4

Droïde astromech R4
Informations générales
Type de droïde
  • Astromech
Constructeur/Producteur
Utilité
  • Mécanicien
  • Aide à l'astronavigation
Caractéristiques techniques
Modèle/Classe
  • R4
Taille
  • 1m
Technologies utilisées
  • Idem que le R2
  • Sans le projecteur holographique et l'extincteur
DroïdeLe modèle de droïde astromech R4 sortit à destination d'un marché composé exclusivement de civils. Cependant, les militaires furent attirés par ce nouveau droïde qui était doté d'une nouvelle gamme de produits.

Le modèle de droïde astromech R4 sortit à destination d'un marché composé exclusivement de civils. Cependant, les militaires furent attirés par ce nouveau droïde qui était doté d'une nouvelle gamme de produits. Tout d'abord, le design du R4 était différent des autres: plus de dôme arrondi cette fois-ci, mais un dôme en forme de cône avec un sommet plat. Ensuite, il avait été construit pour servir les civils notamment en tant que mécanicien sur les landspeeders et les autres véhicules similaires. S'il n'était plus question pour Industrial Automaton de faire du R4 un droïde à destination des chasseurs stellaires, la facilité de mises à jour des programmes du droïde avait permis à l'Alliance Rebelle, comme à l'Empire Galactique, de l'utiliser comme droïde sur des chasseurs. Pour preuve, pendant la Guerre des Clones, suite à une erreur de fabrication dans l'usine d'Industrial Automaton sur Gyndine, Obi-Wan Kenobi hérita d'un droïde R4 nommé R4-P17 pour son Intercepteur Jedi, puis d'un autre, R4-G9, preuve que le gabarit convenait à tous types de chasseurs, même si le droïde ne comportait qu'une seule coordonnée de saut en hyperespace pré-programmé.

Droïde astromech R4

Autre nouveauté sur le R4, Industrial y installa un ordinateur central Intellex VI et avait décidé, a contrario, de supprimer le projecteur holographique ainsi que l'extincteur incorporé dans le ventre de ses prédécesseurs. Gain de place, il s'agissait aussi d'un gain de coût pour de nombreux civils qui se précipitèrent sur ce droïde bon marché.

Références

Beaux Livres
  • The New Essential Guide to Droids, 2005
  • The Essential Guide to Droids, 1999

Les plus consultés ensuite...