Bataille de Talay

La bataille de Talay fut la première démonstration grandeur nature de la puissance des Darktroopers, projet dirigé par Rom Mohc. Kyle Katarn se rendit sur la planète afin d'enquêter sur le silence radio de la base de l'Alliance Rebelle.

Rom Mohc, un Général de l'Armée Impériale vétéran de la Guerre des Clones, était en charge des projets top secrets militaires de l'Empire Galactique. Sur le modèle des droïdes de combat, il voulait créer un humain capable d'être invincible au combat, le Darktrooper. Sur Talay, une base rebelle connue sous le nom de Tak Base fut choisie pour être le lieu du test du Darktrooper Phase I. Après un blocus effectué par l'Arc Hammer et l'Executor, les nouveaux soldats furent lâchés sur la base, tuant tous les agents rebelles sur leur passage. Le capitaine rebelle Bok, un Mon Calamari, ordonna l'évacuation de la base après que l'amiral Toka lui ait ordonné de le laisser dans la base et de sauver ses hommes.

L'amiral rebelle eut tout juste le temps d'envoyer un message de détresse au Quartier Général de l'Alliance Rebelle, suite à quoi il fut abattu par ses ennemis. Au même moment, des Darktroopers s'infiltrèrent sur le vaisseau d'évacuation rebelle et tuèrent l'équipage. La démonstration fut un succès auprès de Darth Vader qui donna sa bénédiction à la continuation du projet.

Malgré tout, l'Empire n'avait pas pris en compte le message de détresse qui finit par être intercepté par les Rebelles et transmis à Mon Mothma en personne. Elle en informa Kyle Katarn, qui fut aussitôt envoyé sur place afin de se rendre compte de l'étendue des dégâts et de la nouvelle menace que pourrait représenter les Darktroopers. Sur place, il retrouva une arme montée pour les bras, qu'aucun être n'était capable de porter. Il retourna à son quartier général pour l'analyse de l'objet en question.