Wud Mortull

Données biographiques
Genre
  • Masculin
Époque
Mort
  • -1 010 av. BY
Personnage LégendeAncien Padawan de Pernicar, Wud Mortull quitta l'Ordre Jedi pour rejoindre la Confrérie des Ténèbres du Seigneur Kaan au cours des Nouvelles Guerres des Sith.

Padawan de l'Ordre Jedi, le jeune Wud Mortull fut attribué au Maître Jedi Pernicar, proche du Seigneur Hoth, futur fondateur de l'Armée de la Lumière. L'Ordre, alors plongé dans les Nouvelles Guerres des Sith contre la Confrérie des Ténèbres du Seigneur Sith Kaan, devait former au plus vite de nouveaux Jedi afin d'aller repousser les utilisateurs du Côté Obscur et les exterminer ensuite. Cependant, Mortull échoua au cours de sa formation et rejoignit les rangs de la Confrérie. Lors d'une bataille, en 1010 avant la Bataille de Yavin, Pernicar tua trois soldats ennemis et se retourna pour apercevoir son ancien apprenti en armure Sith. Ce dernier se mit à courir vers lui, tout sourire, les bras écartés, comme pour retrouver son Maître après une si longue séparation.

Il en fut tout autrement. Le jeune membre des Adeptes de la Sith sortit un Sabrelaser à lame rouge pour attaquer son ancien Maître. Plus rapide, le Jedi le tua d'un revers de sabre.

Wud souriait encore lorsque je le transperçai.

Pernicar à propos de son défunt ancien apprenti

Intrigué par ce comportement, Pernicar réalisa que Wud avait abandonné le Sabrelaser à lame verte qu'il portait autrefois pour cette lame rouge. S'emparant du sabre à la fin de la bataille, il le déposa chez l'armurier. Cette dernière lui annonça que l'arme était constituée de cristaux synthétiques, comme la plupart de ceux portés par les Sith. Néanmoins, cela ne suffit pas pour rassurer Pernicar :

J'avais du mal à chasser de mon esprit l'impression que cette arme exerçait une sorte de contrôle sur lui, le conduisant à faire de terribles choses. Je prend mes désirs pour des réalités. Il est plus facile pour moi de me dire que c'est ce cristal qui l'a poussé à faire le mal, plutôt que lui-même lorsqu'il a emprunté cette voie.

Références

Beaux Livres
  • Jedi vs Sith : The Essential Guide To The Force, 2007

Les plus consultés ensuite...