Renatasia

Renatasia III était une planète colonisée avant la naissance de la Centralité. L'Empire Galactique décima les deux tiers de la population, hostile au "développement forcé", ce qui eut pour conséquence l'émergence d'une organisation terroriste.

Monde agricole rustique, Renatasia III avait été colonisée des millénaires avant la naissance de la Centralité, un ensemble de planètes confédérées. La planète était située aux confins de ce secteur, au-delà de la Mer Ouverte, une étendue astrographique réputée pour être inhabitée par de quelconques formes de vies. Pourtant, des Humains, aux premiers temps de la République Galactique, y étaient venus et parvenus à dompter la nature sauvage de Renatasia. Ses habitants parlaient un Basic d'un autre temps et, pour des raisons qui restent encore inconnues, avaient régressé dans le domaine technologique puisqu'ils n'avaient plus la capacité de voyager dans l'hyperespace, bien que ce furent un ou plusieurs hyperdrives qui les avaient faits parvenir jusqu'à la planète.

Au cours de la Guerre Civile Galactique, un voyageur quitta l'hyperespace après un problème d'hyperdrive et découvrit que la planète n'avait jamais été cartographiée. Sautant à nouveau en hyperespace pour aller avertir les autorités - celles de la Centralité et l'Empire Galactique -, ce dernier décida que Renatasia pourrait être une base arrière efficace, à la périphérie du secteur, mais aussi aisément exploitable. Les habitants de la planète furent vite catégorisés comme "primitifs" et l'Empire annonça qu'un "développement forcé" des Renatasians était nécessaire tant ils faisaient pitié... Ce développement passa par l'extermination des deux tiers de la population au cours de l'invasion planétaire, à laquelle prit part le futur Amiral de la Flotte de la Centralité et futur Scrivinir du secteur, Sris Lehhett. Le tiers restant de la population fut forcé de se cacher ou fut réduit en esclavage et donné aux compagnies pro-impériales chargées d'exploiter les richesses du sous-sol. Les Renatasians encore libres fondèrent alors une organisation qualifiée de terroriste par l'Empire et la Centralité.

Cette dernière annonçait régulièrement ne pas être à même de savoir ce que l'Empire faisait sur la planète, et le mouvement terroriste disait tout à fait le contraire. Les attentats se multiplièrent après le départ des Impériaux et, même si la planète fut déclarée "libre" par le gouvernement Central, devinrent de plus en plus meurtriers. Les Renatasians réussirent un attentat spectaculaire en détruisant le monorail de la planète-capitale du secteur, Erilnar, ce qui fit plus d'un million de morts. Le terrorisme ne s'arrêta pas, même à l'aube de la Guerre contre les Yuuzhan Vong.

Articles en rapport

Basic
Basic
Cultures
Humain
Humain
Espèces
Renatasia
Renatasia
Planètes