Phow Ji

Phow Ji était un champion de Teräs Käsi, qui élimina le Jedi Joclad Danva, et devint instructeur sur Drongar, où il rencontra Barriss Offee.

Phow Ji était un mercenaire doté de nerfs d'acier trempés mais aussi d'une remarquable arme qu'il mettait à son service, sa pratique du Teräs Käsi. Champion de cet art martial peu pratiqué au travers de la galaxie, il se rendait tous les ans aux championnats organisés sur la planète Bunduki dont les habitants avaient inventé ce dangereux art martial. Phow Ji rencontra en finale le Chevalier Jedi nommé Joclad Danva, lui aussi spécialiste de l'art martial. Ils s'affrontèrent sur la piste de combat enchaînant, pendant quarante-sept minutes, les prises de combat. Il finit par remporter la victoire contre le Jedi et son orgueil avait grossi à vue d'oeil suite à cela. Ainsi, il pavana devant les médias pour exprimer sa suffisance et son dégoût envers les arts Jedi:

L'échec de Joclad est une preuve que la 'Force' n'est rien d'autre qu'un mythe perpétué pour excuser son manque de pouvoir. L'intelligence et la force ne sont pas les domaines exclusifs de reclus d'une tour de Coruscant.

Après sa victoire et le déclenchement de la Guerre des Clones, il finit par rejoindre les rangs de la Grande Armée de la République en tant qu'instructeur d'arts martiaux. Psychopathe doublé de tendances sadiques, Ji aimait à faire souffrir ses recrues en les frappant quand elles ne s'y attendaient pas, voire même en les blessant à mort ! Il finit par rejoindre une affectation sur Drongar, une lointaine planète dans la Bordure Extérieure, où il rencontra pour la deuxième fois de sa vie une Jedi, en la personne de Barriss Offee. Cette dernière avait entendu parler du mercenaire et se méfia instantanément de lui. Quant à ce dernier, il cherchait absolument le combat contre la Jedi pour démontrer que la Force n'existait pas.

Au cours des différents engagements pour s'emparer des champs de bota, une plante ayant des vertus analgésiques, Phow Ji combattit trois mercenaires Sallisiens engagés par les Séparatistes. Il tua d'une manière sordide ses trois ennemis et prit sur les dépouilles des trophées qu'il alla mettre dans ses quartiers. Malheureusement pour lui, Den Dhur, journaliste à La Vague Galactique, avait trouvé l'enregistrement sur un droïde récolteur de bota et s'apprêtait à publier son article pour détruire la carrière du mercenaire. Cependant, cela se retourna contre lui et les médias reprirent les actions du Bunduki pour les glorifier. Il devint ainsi un héros.

- Bon alors Den, pourquoi ne pourrions-nous pas voir votre sujet ?
- Oh, mais vous le verrez. Du moins, si vous avez le coeur bien accroché. Ils... ils l'ont totalement charcuté. Je laissais entendre que notre cher Phow Ji était la pire ordure de la galaxie et qu'il n'était pas digne d'être dévoré par un rancor.
- Et... ?
- Et ils... Ils l'ont complètement remanié. Dans le simple but d'atténuer mon propos. Et pour l'atténuer, ils l'ont vraiment bien atténué. Il semblerait que le public en ait un peu marre des histoires glauques pour le moment. D'après mon rédacteur en chef, ils en ont eu pour leur compte. Le public préfère les héros.
- Phow Ji n'a rien d'un héros.
- Oui, et c'est un point que j'ai d'ailleurs eu grand peine à leur signaler, croyez-moi. Il leur a suffi de bidouiller un peu la vérité sur le Bunduki et tout est rentré dans l'ordre. J'étais presque à dix contre un. Et tout naturellement, c'est leur version à eux qui l'a emporté.
_Den Dhur expliquant le remaniement de son article sur Phow Ji

La deuxième fois qu'il rencontra Barriss Offee, il la bouscula et la fit tomber dans la boue. La jeune Jedi était tiraillée entre passer du Côté Obscur et assouvir son envie de ridiculiser, voire de blesser, Phow Ji, ou bien de ne pas relever le gant. Elle fut finalement plus forte dans le sens où elle fut défaite et garda la tête haute. Ji, au contraire, s'en trouva glorifié, prouvant une fois de plus que les talents des Jedi étaient minimes comparés aux siens. La troisième et dernière fois qu'il rencontra la Padawan, ce fut après l'avoir attiré dans son piège lorsqu'il assassina délibérément plusieurs ennemis en même temps.

La Jedi avait senti les cris de mort dans la Force et était accourue pour voir ce qu'il s'était passé. Ji s'y attendait et se prépara au combat contre la Jedi. Mais l'improbable se produisit: un mercenaire, caché dans la forêt près du champ de bota, lui tira une flèchette empoisonnée dans le dos, ce qui fit pencher nettement la balance en faveur d'Offee. Cette dernière ne semblait pourtant pas sur le point d'humilier le mercenaire et de le laisser tuer, et elle l'emmena au RMSU pour le soigner. Lorsqu'il se réveilla, il fut furieux mais ne frappa pourtant point la Jedi. Son éthique de guerrier avait été bafouée en le sauvant et il était bien décidé à se racheter. Pour cela, il se lança contre un groupe de mercenaires Sallisiens qui avançaient en direction de la base: il en tua plusieurs mais les tirs de blaster eurent finalement raison de lui. Il avait pris soigneusement ses précautions en enregistrant deux fichiers holo à l'attention de la Jedi et du journaliste. Ce dernier fit un reportage sur ce héros sadique, le faisant passer pour un martyr de la République.

Articles en rapport

Barriss Offee
Barriss Offee
Personnages
Champion
Champion
Vaisseaux
Force
Force
Cultures
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Phow Ji
Phow Ji
Personnages