Lon Isoto

Au milieu de tous les officiers froids et austères dont l'Empire Galactique avait le secret, l'Amiral Isoto offrait un singulier contraste : aussi inepte que décadent, cet individu dont l'incompétence et la lâcheté étaient de notoriété publique passait s

Au milieu de tous les officiers froids et austères dont l'Empire Galactique avait le secret, l'Amiral Isoto offrait un singulier contraste : aussi inepte que décadent, cet individu dont l'incompétence et la lâcheté étaient de notoriété publique passait ses journées vautré quasi-nu dans un sofa, entouré de belles jeunes femmes guère plus habillées et se droguant au Glitterstim.

De fait, Isoto était considéré - même dans les plus hautes sphères impériales - comme un "idiot" (pour reprendre le mot même de Sate Pestage) tandis que les rebelles ironisaient sur son incapacité à mener correctement une bataille et à profiter de ses avantages en le surnommant "Isoto l'Indécis". Ce triste sire passa la plus grande partie de la Guerre Civile Galactique à tenter de se faire nommer à des postes de responsabilité le plus loin possible des affrontements - comme la forteresse de Vuultin sur Brentaal, où il était en poste lors de la Bataille d'Endor - mais le front finit vite par le rattraper... La Nouvelle République décida en effet de s'attaquer à Brentaal, véritable porte vers le noyau. Alors que Pestage, arguant la nullité d'Isoto voulut le remplacer, Ysanne Isard, qui avait secrètement un intérêt en la chute de Brentaal IV pour déstabiliser à la fois la Cabal et le vieux Grand Vizir, insista pour le maintenir à son poste.

Balayant avec négligence les oppositions du Baron Soontir Fel qui aurait préféré protéger la ville d'Oradin, réellement importante stratégiquement, Isoto insista pour que le redoutable 181ème Groupe de Chasse protège Vuultin, pourtant dénuée de réelle importance... et si le 181 remporta une brillante victoire tactique en taillant en pièces les assaillants rebelles sur Vuultin, Isoto subit une défaite stratégique de taille en laissant les néo-républicains prendre Oradin... mais il n'en avait pas conscience et, content de lui - et toujours à moitié nu - fit décorer les pilotes impériaux, qu'il entraîna dans une sorte de nuit dé débauche pour fêter la "victoire".

Conformément aux plans d'Isard, l'incompétence d'Isoto coûta aux impériaux Brentaal IV : ordonnant l'évacuation de la flotte impériale de la planète, Isard fit assassiner l'amiral par Grania, l'agent qui avait pour tâche de le surveiller sous la couverture d'une simple courtisane.

A propos de cet article

Tarkin-Sienar
Version Légendes, par Tarkin-Sienar.
Dernière mise à jour le 19 juillet 2005.
1 729 lectures.
Corrigé par nos correcteurs.
Signaler une erreur

Articles en rapport

Soontir Fel
Soontir Fel
Personnages
Ysanne Isard
Ysanne Isard
Personnages
Brentaal
Brentaal
Planètes
Grania
Grania
Personnages