Krono Relt

Saboteur rebelle qui réussit à pénétrer l'Etoile Noire I pour assouvir sa soif de vengeance à l'égard d'un Commandant impérial. Afficher le sommaire

Tentatives d'assassinat à l'encontre du Commandant impérial Akobi :

Krono Relt était un ingénieux saboteur rebelle qui se chargea d'assassiner le Commandant impérial Akobi, parce que celui-ci était responsable d'avoir torpillé (involontairement) un Centre Hospitalier plein de civils innocents sur Ettam, ville de Ralltiir, engagée dans la voie de la Rébellion contre l'Empire. Par trois fois, il attenta à la vie du Commandant en programmant des appareils comme engins de mort. La première fois se déroula sur Ralltiir, à Ettam, en ayant fait exploser à distance les générateurs d'alimentation, nouvellement installés, auprès desquels se trouvait Akobi, écarté de justesse par son fidèle compagnon TK-622, un Stormtrooper aux sens très aiguisés. La deuxième fois se passa sur l'Etoile Noire I, station de combat impériale, où Akobi, qui venait d'y être juste affecté, fut pris pour cible par un Droïde de Protocole RA-7 considéré à tort défectueux. De nouveau, TK-622 fit preuve d'extraordinaires réflexes en abattant séance tenante cet étonnant belliqueux droïde. Pourtant, la troisième tentative de meurtre sur la personne d'Akobi ne rata pas : un Droïde Sonde dans une coursive se projeta droit sur le Commandant qui fut mortellement électrocuté. Son trépas eut lieu rapidement après cela sans que TK-622 put l'empêcher une fois de plus.

Enquête du soldat clone TK-622 :

TK-622 mena une enquête discrète ayant soupçonné à raison qu'un saboteur se trouvait sur l'Etoile Noire I. Il interrogea des ingénieurs impériaux sur la programmation du RA-7 qui avait tiré sur Akobi afin de savoir si c'était un défaut de programme ou bien un ordre direct programmé. L'un des ingénieurs se révéla être le saboteur recherché s'amusant à jeter la confusion dans l'esprit du soldat clone TK-622 en lui affirmant que le RA-7 était un modèle de Droïde de Protocole qu'on ne pouvait reprogrammer. Krono Relt cacha son identité à TK-622 jusqu'au capital assaut par les Rebelles de l'Etoile Noire I, assaut spatial censé la détruire. Cependant, Krono Relt avait failli mettre la puce à l'oreille de TK-622 lorsque celui-ci faisait son enquête lui ayant déclaré :

- Akobi vient d'être transféré de Ralltiir, non ? J'ai entendu des histoires sur ce type. De sales histoires. Paraît qu'il a fait sauter des femmes et des gamins...
- Ce ne sont que des mensonges ...
_Krono Relt ne cache pas son dégoût d'Akobi à TK-622

Face à face entre TK-622 et Krono Relt :

Dans une petite pièce isolée de l'Etoile Noire I, négligeant pour l'unique fois de sa vie d'exécuter un ordre battant le rappel des troupes aux postes de combat, TK-622 méditait sur la mort préméditée d'Akobi. Un violent choc le fit sursauter : les tranchées extérieures de l'Etoile Noire I étaient parcourues par des X-Wings rebelles qui lâchaient des missiles sur la station de combat. La Bataille de Yavin avait débuté. C'est à ce moment-là que Krono Relt fit une entrée fracassante en visant de son Pistolaser à lunette TK-622. Krono Relt exposa brièvement à TK-622 sa vision d'Akobi :

Mais tu es un tenace. Pourquoi t'inquiéter comme ça pour Akobi, clone ? C'était un monstre. Il méritait de mourir pour ce qu'il a fait à Ettam. Mais bien sûr, tu as gobé le mensonge de l'Empire, qui a plaidé l'accident.
_Krono Relt expose les raisons de son assassinat d'Akobi à TK-622

TK-622 n'était pas un bleu au combat : il évita les tirs imprécis de Krono Relt, plus adroit à trafiquer des machines, le prenant à revers après avoir rampé sous une table. Le saboteur rebelle se prit alors une série de coups de poing puissants par TK-622 en corps à corps.

TK-622 vengeur cogne sec l'espion rebelle TK-622 vengeur cogne sec l'espion rebelle

Pour autant, il se releva tout heureux d'annoncer à TK-622 que les Rebelles avaient trouvé le point faible de l'Etoile Noire I qui la ferait exploser. Krono Relt n'avait pas peur de mourir : cependant, il n'eut pas le loisir d'achever l'ami d'Akobi, un vulgaire clone à ses yeux, puisqu'une partie du plafond s'effondra sur lui suite à la torpille d'un X-Wing tirée sur la surface de l'Etoile Noire I.

Un drame s'était joué sur la station de combat impériale plongeant le pauvre TK-622 dans un désarroi total juste avant que ladite station soit désintégrée.

Note :
Jusqu'à ce que Jeremy Barlows le nomme comme tel, on ne connaissait pas son nom

Fiche dédiée à TS un mordu de l'Empire parmi les staffeurs du site.

Articles en rapport

Akobi
Akobi
Personnages
Krono Relt
Krono Relt
Personnages
Ralltiir
Ralltiir
Planètes
TK-622
TK-622
Personnages
X-Wing
X-Wing
Vaisseaux