Grav-ball

Le Grav-ball était un sport utilisant la technologie du répulseur, très dangereux et très prisé dans les Mondes du Noyau.

Sport le plus populaire de la galaxie, le Grav-ball reposait exclusivement sur la technologie du répulseur. Natif de Rodia ou de Nubia (1), ce sport commença comme un entraînement à la chasse. Il met à l'épreuve la précision de tir, l'agilité, la conscience de l'espace dans un environnement tridimensionnel, et forge l'instinct pur et simple. Deux équipes de 15 joueurs chacune s'affrontent dans un champ ouvert de 150 mètres de long sur 50 de large et 50 de haut. Chaque équipe doit marquer avec une petite balle au-delà de la ligne de but de l'adversaire. Cependant, et c'est là d'où vient le nom de grav-ball, cette balle est équipée d'un moteur à répulsion qui la fait se diriger dans des sens opposés et à des vitesses différentes de celles lancées. Un joueur ne peut bien évidemment pas savoir quelle sera la direction ou la vitesse. Les joueurs, pour rattraper la balle et marquer le plus rapidement, sont donc équipés de bottes à répulseurs, qui leur permettent de se propulser sur les cloisons du champ de jeu jusqu'à 2m50 par seconde ! On retrouve aussi, chez les équipes plus modestes, des ceintures répulseurs, voire chez les équipes professionnelles, des propulseurs Nen-Carvon qui propulsent jusqu'à 220 km/h !

La ligue galactique du Grav-ball recensa sous l'Empire Galactique environ 130 clubs pratiquant ce sport. Ces clubs se rencontraient chaque année dans leur secteur pour la Coupe Annuelle du Secteur. Chaque équipe remportant sa coupe de secteur pouvait ensuite se présenter à la coupe galactique et remporter le championnat. On recensa aussi de nombreux clubs installés dans les Académies Impériales, mais aussi sous la République Galactique. Parmi les joueurs les plus connus, citons Soontir Fel, qui remporta la Coupe Inter-Académie pour l'Académie de Carida, Deme Tryshyn, sous l'Ancienne République, qui fit le plus gros score de toute l'histoire du Grav-ball, ce qui lui permit de remporter la somme de trois milliards de crédits républicains, ou encore le très talentueux Staive Pedsten, dont les médias ne retinrent pas qu'il était un joueur de grav-ball, mais plutôt un people qui eut une idylle amoureuse avec la très belle Leia Organa.

Note : selon l'Official Fact File #103, il s'agirait de Rodia, alors que le Coruscant and the Core Worlds affirme qu'il s'agirait de Nubia...

Articles en rapport

Grav-ball
Grav-ball
Cultures
Nubia
Nubia
Planètes
Rodia
Rodia
Planètes
Soontir Fel
Soontir Fel
Personnages