Coynite

Les Coynites étaient les natifs de Coyn et de redoutables guerriers réputés.

Natifs de Coyn, les Coynites étaient des humanoïdes de grande taille - entre deux et trois mètres de haut -, particulièrement musclés, et dont la peau était recouverte d'une douce fourrure à certains endroits. La couleur de cette dernière allait du doré jusqu'au noir, en passant par le marron ou encore le bleu foncé. Un Coynite lambda pouvait vivre jusqu'à 250 ans, mais l'espérance de vie ne dépassait pas 53 ans, du fait de la violence de la société dans laquelle il naît : un Coynite, pour être reconnu des siens, doit combattre en permanence et accepter les défis qu'on lui propose. D'où, d'ailleurs, un taux de fécondité élevé : une famille nucléaire Coynite comptait de deux à six enfants qui, selon une spécificité propre aux natifs de Coyn, naissaient et étaient élevés au sein de var'sairk, c'est à dire des "groupes de naissance", où les mâles étaient regroupés ensemble... et les femelles à part. Un Coynite atteignait sa maturité physique et mentale à l'âge de vingt ans : il devait alors se conformer aux statuts sociaux de l'En'Tra'Sol et obéir aux familles nobles tout comme au Roi-Maître, qui dirigeait le peuple. Son nom se référait à un statut social, qu'il héritait de ses parents, et de leurs ancêtres avant eux : à ce propos, il valait mieux pour lui d'être né d'un ancêtre très connu et estimé, que d'un guerrier ayant trouvé la mort rapidement. Les jeunes guerriers arboraient des cheveux longs et des tresses qu'ils nouaient au-dessus de leurs casques en symbole de virilité.

La société coynité valorisait en permanence le sacrifice, la loyauté et le service aux puissants. Des guerriers comme les Wookiees et d'autres races puissantes sont éminemment respectés par les Coynites. Ces derniers avaient une admiration sans borne pour les membres de l'Ordre Jedi : leurs capacités à manier un Sabrelaser et à utiliser les pouvoirs de la Force avaient amené certains Coynites à se ranger à leurs côtés dans leurs combats pour ramener la paix, pour le compte de la République Galactique. De plus, outre le fait que les Jedi apparaissaient comme des guerriers pour les Coynites, ils respectaient aussi un code - le Code Jedi - qui régissait leurs vies, comme celles des natifs de Coyn.

Coyn étant une planète féodale et dont l'aristocratie militaire régissait la vie de ses habitants, la guerre et l'agression vis-à-vis de ses semblables étaient considérées comme les fondements même de la vie en communauté. A l'époque de l'Empire Galactique, la planète était dirigée par le Roi Im'Toral XV et la Reine Em'Tora VIII, assistés des 29 Ag'Tra (les nobles), qui eux-mêmes se partageaient des Sarrh'Tais, c'est-à-dire des parcelles de terres sur les trois continents que comptaient la planète. Chaque noble était accompagné de 58 guerriers d'élite - les Kroyn - à qui on accordait un statut exceptionnel pour hauts faits d'armes. Ils symbolisaient en quelque sorte l'exemple à atteindre pour de nombreux Coynites mâles. Le Roi-Maître possédait quant à lui une trentaine de gardes Kroyn recrutés par ses soins parmi les meilleurs combattants servant auprès des nobles.

Une Jedi et un Coynite combattent des Stormtroopers Une Jedi et un Coynite combattent des Stormtroopers L'En'Tra avait toute autorité pour décider qui peut faire partie d'une famille noble et qui ne doit plus l'être : sur simple statut, un guerrier ayant prouvé sa valeur peut devenir noble... ou bien être dépossédé de ses biens et contraint à mener un ultime combat pour prouver qu'il est toujours digne d'intérêt. L'espérance de vie était de 53 ans pour un Coynite, et les nobles eux-mêmes ne vivaient pas assez vieux, toujours contraints de livrer bataille pour rester auprès du Roi-Maître. Les nobles aussi possédaient une once de pouvoir : ils pouvaient se rassembler et conseiller leur dirigeant sur la manière de mener une politique. Ainsi, au cours de la Guerre Civile Galactique, alors que la planète était occupée par un minuscule détachement de l'Empire Galactique, neuf nobles étaient favorables à l'Empire, cinq en faveur de l'Alliance Rebelle et quinze restaient neutres. Certains nobles éprouvaient le goût du complot et étaient catégorisés comme étant des af'harl ("les couards / tricheurs").

Coyn signifiait "terre de conflit et de sang", et de longues traditions de combat avaient été inventées : le Sat'skars Kabar'Rattar ("les Epées ensemble, émoussées avec amitié"), le Sat'skars Kabar'Ba ("les Epées ensemble, jointes dans le combat"), qui impliquait qu'un challenge de combats allait avoir lieu, le Sat'skars Fas'Tawws'Rattar ("les Epées se sont rencontrées avec honneur et amitié"), qui signifiait qu'un conflit avait été résolu et qu'un compromis trouvé avait satisfait les parties, et enfin le Sat'skars Fas'Ba ("les Epées se sont rencontrées en combat"), qui voulait dire qu'un conflit n'avait pas été résolu et que les différends ne seraient pas oubliés.

Enfin, il faut s'attarder l'En'Tra'Sol, c'est-à-dire la Loi du Roi. Il y a plusieurs millénaires, alors que les Coynites étaient divisés en de nombreux clans se faisant la guerre pour une parcelle de territoire, ils développèrent leurs propres arsenaux d'armes bactériologiques. Alors que les stocks devaient être en sécurité, une toxine s'échappa dans l'air par un moyen qui reste encore inconnu aujourd'hui, et commença à décimer la population. Le leader du clan le plus puissant, Toral, réalisa que les Coynites allaient bientôt tous périr à cause de cette toxine, et il se rapprocha des autres leaders des clans en organisant une conférence : des réformes furent mises sur pied, en commençant par le bannissement des armes bactériologiques de la planète. Toral fut élu roi et unifia tous les clans sous sa seule loi, l'En'Tra'Sol, qui interdit le contact entre les populations pour éviter la propagation de la toxine mortelle :

- Le combat est dans l'ordre naturel de la vie. Les conflits et les désagréments devront être résolus par le combat.
- Une arme blanche devra être utilisée en combat. Si une arme est arborée par haine, elle doit être utilisée. Ne pas répondre à un duel, ou y participer de manière oisive, vaudra d'être nommé af'harl.
- Il est interdit de montrer de la pitié en combat singulier. Elle élimine l'honneur de la victoire au combat et ruine l'honneur de celui qui montre de la pitié, ce qui fait de lui un af'harl. Le combat doit aboutir à la mort d'un des deux combattants afin de faire partie de la famille des Coynites. A la fin de chaque combat, chaque combattant doit rendre hommage à la mort de son adversaire.
- L'af'tah ("trahison") ou la harl'tah ("couardise") sont impardonnables. Utiliser du kzah ("poison") en fait partie. Demander un combat à un faible ou un blessé en fait partie. Ceux qui font preuve de trahison et de couardise seront af'harl.
- Tout Coynite doit obéir aux Ag'Tra ou à l'En'Tra, sans répugnance ou hésitation. Ne pas s'y conformer vaudra d'être traité d'af'harl.
- Celui qui ne se soumet pas au serment qui le lie doit demander un combat singulier à un noble ou au Roi-Maître.
- La peine, les pleurs, la culpabilité, le regret, la répugnance ou la peur sont des émotions passibles d'être nommé af'harl et de perdre son honneur.
- Il est interdit de toucher un Coynite sans en recevoir la permission. Tout manquement est passible de mort.
- Tous les af'harl ne sont plus des Coynites. Ils n'ont pas de droit, plus de propriété, ne sont plus rien. Ils doivent être tués, réduits en esclavage, ou être traités selon le bon vouloir des autres Coynites.
_L'En'Tra'Sol

Parmi les Coynites célèbres, citons Tra'Parr'Sratt, Zal Tuag Th'Trar et Zal Afreg Kt'Aya.

Articles en rapport

Coyn
Coyn
Planètes
Coynite
Coynite
Espèces
Ordre Jedi
Ordre Jedi
Organisations
Wookiee
Wookiee
Espèces