Commandos de la Base de Laramus

Commandos de la Base de Laramus

Commandos de la Base de Laramus
Informations générales
Type d'organisation
  • Organismes militaires
Affiliations
FactionLes Commandos de la Base de Laramus étaient des soldats irréguliers puisqu'ils ne faisaient pas partie de l'armée régulière de l'Alliance Rebelle

Les Commandos de la Base de Laramus étaient des soldats irréguliers puisqu'ils ne faisaient pas partie de l'armée régulière de l'Alliance Rebelle. Ils étaient dirigés par le lieutenant Tagg Pierce, qui avait rejoint la base rebelle de Laramus, dans le Secteur Parmic, un secteur bien calme pour l'activité rebelle puisqu'on disait du Moff Abran Balfour qu'il était un incompétent notoire. Malheureusement, les Forces Armées Impériales locales n'étaient pas comme le Moff et s'en prirent très vite aux Rebelles, au point que la base de Laramus fut détruite. C'est ainsi que les commandos devinrent sans attache, les rendant totalement mobiles et adaptables aux terrains. Ils finirent par se poser sur Aris V, dans le Secteur Parmel, où les Commandos de la Base de Laramus se divisèrent en sous-groupes de deux à quatre escouades, chacune composée de douze membres, afin de se répartir dans les nombreux systèmes du secteur et d'effectuer des missions de sabotage.

Embuscade tendue par les Commandos contre les troupes de l'Empire

Embuscade tendue par les Commandos contre les troupes de l'Empire

Ces soldats irréguliers étaient tous spécialisés dans quelque chose de bien précis, ce qui faisait qu'ils étaient tous complémentaires, à l'instar des unités SpecForces Rebelles. Cependant, la discipline était relâchée au sein de cette unité, et elle avait donc mauvaise réputation au sein du Haut Commandement Rebelle. En effet, Pierce avait été radié des Forces Sectorielles de l'Alliance Rebelle pour insurbordination répétée. Bien déterminé à prouver l'utilité de son groupe, les commandos devinrent une force supplétive.

La Rébellion les considérait comme des soldats jetables. Le plus souvent, le Haut Commandement les envoyait dans des missions suicides. C'est ainsi que leurs effectifs souffrirent de 95% de pertes, tandis que leurs missions étaient toujours menées à bien. De manière globale, ces soldats étaient concentrés en une compagnie consistant en six pelotons de soldats et deux pelotons d'armements lourds. Ils pouvaient aussi s'adapter en fonction du type de mission et se rapprocher des unités spéciales de l'Armée Impériale, selon l'expérience des membres composant l'unité.

Finalement, le Haut Commandement révisa son jugement et lorsque la Nouvelle République fut déclarée, les Commandos de la Base de Laramus furent incorporés aux nombreuses unités spéciales des Forces de Défense de la Nouvelle République.

Références

Beaux Livres
  • Galaxy Guide 9: Fragments from the Rim, 1993

Les plus consultés ensuite...