Cene Gilvent

Cene Gilvent

Cene Gilvent
Données biographiques
Genre
  • Féminin
Espèce
Planète d'origine
  • Saclas
Affiliations
Personnage LégendeCene était un membre influent des Maîtres Bretteurs Zuliriens.

J'ai demandé de ficher les Maîtres Bretteurs Zuliriens en partie pour la nature imprévisible de Cene Gilvent. Ses impressionnantes capacités ont failli me couter l'une de mes toutes dernières recrues lors des sessions d'entraînement sur Fislan. Il faut vraisemblablement se méfier d'elle car son entraînement lui permet d'identifier la plupart des formes de combats à l'arme blanche, y compris les techniques de mêlée mises en place par l'Alliance. Il en devient donc quasiment impossible de lui opposer un style qu'elle ne saurait contrer. J'en conclus que la seule façon de se débarrasser de Gilvent reste de lui envoyer quelques tirs de blaster longue portée bien placés.

Major Bren Derlin

Cene Gilvent

Cene Gilvent

Cene Gilvent était 'l'atout sauvage' des Maîtres Bretteurs Zuliriens. Plutôt que de se concentrer sur un style de combat au sabre particulier, Gilvent avait étudié des dizaines de styles, de diverses cultures des quatre coins de la galaxie. Elle était ainsi passée maître dans plusieurs disciplines, comme la prise à deux-mains du Teelar, mise au point par les depuis longtemps disparus guerriers Lar ; ou encore la méthode Kartranin des récents Ordres de Murra.

En tant que maîtresse de tant de styles, Cene fit, bien entendu, partie des Maîtres Bretteurs qui rencontrèrent la troupe de l'Alliance Rebelle lors d'une Altercation sur Teloc Ol-sen. Sa dangerosité faisait d'elle un souci de taille pour les Services de Renseignement de l'Alliance ; elle était ainsi réputée pour se battre facilement et pour son adoration du combat. Pourtant, ce sont ses capacités d'apprentissage et d'assimilation hors du commun qui lui valurent le dédain des Maîtres Bretteurs au premier abord. Mais, très vite, son amour pour les lames et son expertise eurent raison des doutes des autres membres et elle devint co-fondatrice du mouvement au même titre que Ther-das, Curdik, Mlatar Thon Gra et Kaltor Naklian.

Cene obtint la majeure de ses connaissances par le même moyen que les autres maîtres d'armes : à travers des textes et des holodocumentaires sur le maniement des armes. Comme les autres, cet intérêt devint une véritable obsession et durant sept années standard (avant une Altercation sur Teloc Ol-sen ), elle avait développé ses propres techniques de combats afin de devenir une guerrière imprévisible. Elle avait ainsi commencé par sélectionner les aspects les plus efficaces de chacun des styles qu'elle maîtrisait afin de les compiler en une seule nouvelle forme. Elle pensait donc que cette forme nouvelle serait à même de contrer n'importe quelle forme de combat au sabre. Nul rapport ne faisait état d'une erreur de jugement de sa part. Ainsi, tout comme Kaltor Naklian, elle était très fière de son invincibilité ; les deux s'engageaient parfois dans des simulacres de combat afin de comparer leurs capacités. Cene possédait une arme unique, le Soknar qu'elle avait fabriqué avec l'aide de son ami Mlatar Thon Gra.

Cene était une femelle Ocsinin, une espèce Presque-Humaine, qui avait grandi sur Saclas, un petit monde-étape le long de la route commerciale de Solenbaran. Saclas était une planète sans importance qui n'était réputée que pour ses animaux de compagnie gluants, très populaires auprès des jeunes Gamorréens. Ainsi, vers la fin de son adolescence, Cene amassa suffisamment d'argent en moissonnant ces animaux, afin de se payer un aller simple pour la Bordure Moyenne. Là, elle fut engagée par le Musée d'Antiquités Zulirien, pour son intérêt non masqué pour les armes et leur importance culturelle. Elle fut en charge de plusieurs secteurs, dont celui des armes anciennes, où elle fit la connaissance de Ther-das et rejoignit le groupe qui allait donner naissance aux Maîtres Bretteurs Zuliriens.

Au lendemain de la Bataille de Yavin, Cene, était une femme d'âge moyen, avec une longue chevelure blonde qu'elle portait en une longue natte sur son dos. Comme beaucoup de ceux de son espèce, les Ocsinin, elle avait un teint très blanc, qui contrastait avec ses yeux noirs, dépourvus de pupilles. Elle était grande pour son espèce, mais selon la plupart des standards humanoïdes, elle avait une taille normale.

Références

Beaux Livres
  • Alliance Intelligence Reports, 1995

Les plus consultés ensuite...