Bataille de Cartao

Bataille de Cartao

Bataille de Cartao
Informations générales
Acteurs principaux
  • Tok Ashel
Date de début
  • -21 av. BY
Contexte historique
Période chronologique
ÉvénementCartao était une planète située dans le secteur de Prackla et était restée neutre depuis le début du conflit. Mais, comme n'importe quelle autre planète, elle fut forcée de choisir son camp quand la République Galactique et la Confédération des Systèmes I

Cartao était une planète située dans le secteur de Prackla et était restée neutre depuis le début du conflit. Mais, comme n'importe quelle autre planète, elle fut forcée de choisir son camp quand la République Galactique et la Confédération des Systèmes Indépendants la redécouvrirent. Pourquoi une découverte si tardive ? Cartao possédait sur son sol une usine de Spaarti Creations, installation secondaire disposant des fameux cylindres de clonage. Les Cransoc, l'espèce native de la planète, utilisaient ces cylindres pour produire des biens de consommation de première nécessité d'une qualité supérieure par rapport à ceux sur le marché. Républicains comme Séparatistes étaient bien déterminés à s'en emparer, c'était pourquoi Kinman Doriana avait été envoyé à la fois par Palpatine et Darth Sidious. Les deux camps envoyèrent deux généraux : le Maître Jedi nommé Fyefee Tiis contre le Neimoidien de la Fédération du Commerce, Tok Ashel. Doriana, au milieu des deux camps, deviendrait l'agent de la ruine de Cartao, à l'instar de son rôle d'agent double pour la destruction du Projet Outbound Flight.

Bataille de Cartao

Au nom de la République, il débarqua sur la planète et déclara l'usine propriété de la République Galactique, au moment même où le corps expéditionnaire ennemi sortait de l'hyperespace. Les deux camps avaient reçu l'ordre d'épargner l'usine, mais la bataille eut lieu dans les rues même de la capitale planétaire, et Doriana essaya tant bien que mal de protéger le bien de sa mission. Le Général Tiis, à bord du Whipsaw, fut dépêché pour désactiver le vaisseau de contrôle de la Fédération, mais une canonnière républicaine s'écrasa sur l'usine de clonage, après plusieurs tentatives de reprise de chaque côté. Jafer Torles, Maître Jedi Gardien de Cartao, fut la première cible des attaques. On accusa les Jedi présents d'avoir perpétré l'attentat suicide et ils furent bannis de la planète. C'était en fait un agent de Sidious qui s'était suicidé pour plaire à son maître. Mais le résultat fut le même : les Jedi étaient impliqués jusqu'au cou et un mouvement de plus contre ses ennemis héréditaires venait de naître. De plus, Doriana avait réussi à récupérer un milliers de cylindres de clonage qu'il fut chargé d'aller installer au sein du Mont Tantiss, sur la planète Wayland, dans l'attente d'une future utilisation.

Les plus consultés ensuite...