Arakyd Industries

Arakyd est à l'origine de nombreux droïdes militaires de l'Empire mais connait un succès moindre dans le domaine public.

L'histoire de la société Arakyd fut pour le moins houleuse. Elle connut de nombreux conflits et de nombreuses crises durant la Crise Séparatiste, à l'aube de la Guerre des Clones. Une de ces crises opposa Arakyd aux Systèmes de Senseurs de Renseignements Viper (VSIS) pendant plus de 18 mois. Arakyd reprochait à son jeune concurrent de s'être largement inspiré de sa technologie pour leur dernier modèle de droïde XPLR-R et réclamait pour cela de lourdes indemnités. Cette affaire se conclut par un assaut du plaignant et la prise de contrôle des quartiers de VSIS. Soixante droïdes d'assaut AAD-4 d'Arakyd se rendirent à la Tour Viper à la fin de la journée et éliminèrent les forces de sécurité. VSIS devint alors une filiale de recherche et développement de la société et fut mise sous contrôle d'une garnison un certain temps afin d'assurer la passation de pouvoir.

Arakyd fut également au coeur d'une autre polémique. Ses missiles Vindicator XM-15 étaient contestés du fait de leur intelligence artificielle trop grande comparée à celle des droïdes de combat. La Coalition des Activistes pour les Droits d'Automaton les assaillit de violentes critiques tandis que le Front de Libération Mécanique, plus radical, entreprit de subtiliser des missiles. Cette tentative échoua et il en résulta la destruction d'une zone de 25 kilomètres de diamètre sur New Basktre.

C'est aller bien plus loin que les droïdes de combat dépourvus d'esprit. Ce sont des entités pensantes, conscientes, condamnées à une mort par explosion, ce qui n'est rien moins qu'une abomination.
_Décret publié par la Coalition des Activistes pour les Droits d'Automaton

La création de l'Empire donna un véritable coup de fouet aux affaires d'Arakyd. Grâce à des manoeuvres politiques, ce fournisseur de droïdes d'exploration s'imposa comme le seul choix logique pour recevoir les premiers contrats Impériaux. Arakyd exploita l'aubaine en travaillant encore plus dur afin de devenir le premier fournisseur militaire de la galaxie. De récents modèles destinés au public ne connurent cependant qu'un succès mitigé, mais ces faibles revenus ne représentaient qu'une petite fraction du chiffre d'affaire annuel de l'entreprise. Faisant fi du passé de la firme, la Nouvelle République travailla en étroite collaboration avec Arakyd dès la chute de la dictature Impériale.

Voici quelques exemples de produits de l'entreprise :
- Droïde Assistant Médical PI
- Droïde de Protocole RA-7
- Prowler 1000
- La série des Probot (Viper, Infiltrator et Hunter Killer)
- Mine de Proximité Type A
- Mine Type B
- Site de Torpilles à Proton PY-6
- Droïde d'Analyse de Menace 5-BT
- Droïde Armurier AD
- Droïde Caméléon
- Droïde Crabe
- Droïde d'Attaque AP-1-C
- Droïde de Sécurité Stiletto
- Droïde Plateforme à missiles DCM-8
- Droïde Traqueur DSK-1 Deathsrike
- Sonde d'Espionnage Sith
- Lance-missiles à concussion Vanguard à faible portée
- Lance-missiles à concussion ST2 (notamment utilisés sur le Faucon Millenium)
- Moto-Jet Kybuck

Articles en rapport

Vanguard
Vanguard
Vaisseaux