Transporteur d'Escorte Impérial

Le Transporteur d'Escorte entra en service quelques années avant la Bataille de Yavin. Il se présente sous la forme d'un appareil hideux et massif aux lignes évoquant une boîte, mais dont le potentiel est excellent.

Après la calamiteuse Bataille de Ton-Falk, où deux Frégates Nebulon-B et un Cuirassé Lourd Dreadnaught furent détruits en raison d'un « soutien en TIE inadapté », l'importance de celui-ci dans l'ordre de bataille impérial fut enfin mesuré à sa juste valeur. Cependant, en raison de leur absence d'équipement en hyperpropulsion, la possession de vaisseaux dédiés à leur transport - ne nécessitant pas des coûts d'entretien aussi pharaoniques que les Destroyers classe Imperial - apparut indispensable à la Marine Impériale, qui passa commande de vaisseaux de ce type auprès de Kuat Drive Yards.

Le Transporteur d'Escorte ainsi construit par la grande firme kuati entra en service quelques années avant la Bataille de Yavin. Il se présente sous la forme d'un appareil hideux et massif aux lignes évoquant une boîte, mais dont le potentiel est excellent : bien protégé par un blindage épais et de bons boucliers, il abrite en son sein un vaste hangar dans lequel sont suspendus à leurs racks 72 chasseurs, soit un Wing de la Chasse Impériale, dont au moins un escadron de TIE Intercepteurs, auxquels peuvent être ajoutés six navettes dans des baies supplémentaires, ainsi qu'un atelier de réparation. De plus, l'équipage du Transporteur est aussi important, car bon nombre de ses membres sont assignés à l'entretien des chasseurs embarqués.

En fait, en dépit de son armement de dix doubles canons laser Taim & Bak H8, parfois complété par un lance-missile Krupx VL-6 (notons que le Kathol Protector était, lui, armé de huit doubles canons laser et deux projecteurs de rayons tracteurs), qui lui permettent de triompher de nombre de vaisseaux plus petits (tels que la Corvette Corellienne), le Transporteur d'Escorte n'est pas considéré par le Haut Commandement de la Marine Impériale comme un vaisseau de combat à proprement parler : par conséquent, la doctrine impériale veut que l'appareil largue ses chasseurs en retrait du champ de bataille pour éviter tout dommage.

Au delà du soutien en chasseurs lors de batailles spatiales, le Transporteur d'Escorte est déployé dans un grand nombre de missions : escorte de convois "à risque" (comme ceux transportant du Gaz Tibanna), transport des chasseurs de remplacement jusqu'aux destroyers, et même soutien aux garnisons planétaires pour le rétablissement de l'ordre impérial.

La construction de Transporteurs d'Escorte fut stoppée lorsque la situation de l'Empire Galactique devint intenable, et seuls quelques exemplaires étaient encore en service lors de l'Invasion Yuuzhan Vong, dont certains aux mains de propriétaires privés tels le Coorsha's Cross du pirate Rodien Coorsha. Notons enfin que plusieurs de ces appareils furent capturés par les Rebelles, qui les utilisaient pour transporter leurs chasseurs d'un bout de la Galaxie à l'autre.